Votre idée peut-elle vraiment devenir un roman intéressant ?

Vous avez une idée géniale et vous voulez écrire un roman ? Voici quelques conseils pour juger de l’intérêt et de la pertinence de votre idée.

Voyez plus loin que l’idée
Une bonne idée ne fait pas forcément une histoire captivante. Interrogez-vous sur la manière dont cette idée forgera votre intrigue : où vous mènera-t-elle ? Quels personnages incarneront cette histoire ? Que rechercheront-ils ? Dans quel univers vivront-ils ? Vous devez absolument tester la trame narrative qui découle de votre idée avant de vous lancer dans l’écriture. Si votre histoire ne part pas d’un postulat intéressant et constructif, n’écrivez pas.

Défendez chaque élément de votre récit
Avant d’écrire un roman, vous devez en apprécier tous les éléments. Il ne suffit pas d’adorer deux personnages et de négliger l’atmosphère, car sa construction vous intéresse moins ! Les lecteurs sauront de suite que vous n’êtes pas convaincu par votre propre texte. Et dans ce cas, comment espérez-vous les captiver ? Demandez-vous si vous serez capable de garder l’intérêt des lecteurs tout au long de l’intrigue. Si certains passages vous ennuient déjà, vous aurez déjà une réponse assez brutale…

Pensez à vos personnages
Un excellent roman repose d’abord sur une idée géniale, mais  surtout sur des personnages captivants. Sont-ils d’ores et déjà incontournables dans votre tête ? Entendez-vous leur voix ? distinguez-vous leur apparence ? Ils doivent absolument avoir du sens pour votre récit et interagir de manière constructive. Rien ne sert de mélanger des protagonistes complètement différents pour le simple plaisir de créer ! N’oubliez pas qu’une histoire repose sur ses personnages.

Voyez votre histoire en grand
Vos idées doivent se transformer en une intrigue solide. Vous devez donc penser aux enjeux de votre récit, à leurs justifications et à leurs conséquences. Quel est le point de départ de votre roman ? Quels sont les liens entre les personnages ? Pourquoi avez-vous envisagé tel ou tel dénouement ? Quelles seront les péripéties ? Et surtout, pourquoi racontez-vous cette histoire ?

Déterminez les spécificités de votre récit
Vous devez déterminer le genre de votre récit, son ton et sa forme. Votre compréhension de l’histoire est la base de la cohérence. Ne vous lancez pas à l’aveuglette car le ton de votre texte pourrait être modifié au gré de vos envies et perdre toute justification. Concentrez-vous et ne perdez pas de vue votre objectif !
(Crédit photo : Lynda)

Retrouvez nos articles :
De l’idée à l’écriture d’un texte abouti en 4 étapes
Huit idées reçues sur la créativité
Ecrire quand on manque d’inspiration

Vous avez besoin d’aide pour écrire votre roman ?
Nous sommes là pour vous aider !

Faites corriger
votre manuscrit

Vous avez fini d’écrire votre livre et vous souhaitez envoyer un manuscrit clair et « propre » à des maisons d’édition ? Confiez votre texte à nos correctrices. Elles débusquent les erreurs d’orthographe, de grammaire et de syntaxe, les fautes typographiques, les lourdeurs et les répétitions. Elles peuvent également vous proposer des améliorations de style, de vocabulaire ou de niveau de langue. En savoir +

Faites évaluer
votre manuscrit

visu-diagnostic-carre

Vous avez fini d’écrire votre roman ou votre recueil de nouvelles ? Vous souhaitez bénéficier d’un regard critique et constructif sur votre texte pour savoir s’il est abouti ? Le diagnostic de votre manuscrit est une analyse détaillée qui vous permettra d’améliorer votre texte. Votre conseiller littéraire vous explique ce qui « fonctionne », ce qui ne « fonctionne » pas, pour quelles raisons et vous donne des pistes de retravail. En savoir +

 

Share this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

scroll to top