Peut-on apprendre à écrire à l’université ?

Apprendre à écrire à l’université au Canada

Alain BeaulieuNé à Québec en 1962, Alain Beaulieu a déjà publié dix romans. Il a été, à deux reprises, lauréat du Prix littéraire de la ville de Québec. Il est professeur de création littéraire à l’université Laval à Québec.

 “L’université Laval de Québec a lancé son premier programme de création littéraire en 1982. Cette évolution fait suite notamment à une demande des étudiants qui suivaient des ateliers d’écriture dans le cadre de leur corpus. Ils ont demandé à l’université des programmes de creative writing plus développés. Au début, les cours les plus populaires étaient des cours de poésie et non pas ceux de fiction narrative (nouvelles et romans) mais ce courant s’est inversé dans les années 90 et 2000. Mais depuis deux ou trois ans, on dirait qu’il y a un regain d’intérêt pour la poésie dans nos programmes. L’institution universitaire a dû s’adapter face à l’arrivée des écrivains et des artistes (arts visuels, musique) dans ses murs. On enseigne différemment car la méthode d’enseignement doit faire appel à des connaissances qui ne sont pas nécessairement empiriques. Ce qui intéresse l’université habituellement c’est l’objectivité tandis que ce qui nous intéresse en création littéraire, c’est la subjectivité. Notre objectif, c’est de faire éclore les différentes subjectivités de nos étudiants, de faire en sorte qu’elles puissent s’exprimer au travers de textes de fiction ou de poésie. Je sais qu’en France on est encore pris par cette vision de l’écrivain qui a reçu son talent des muses. On ne sait pas trop d’où cela vient. Il y a des élus, il y a des non élus et on pense que la création littéraire cela ne s’enseigne pas, car cela nous est donné, c’est inné. Nous avons également dû combattre cette vision-là, mais elle est de moins en moins débattue chez nous.”
(photo : © Maxyme G. Delisle)

Share this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

scroll to top