Les Français ont-ils la culture du livre ?

La semaine dernière, le service européen de la statistique, EuroStat, a publié ses chiffres 2005-2010 concernant la place de la culture dans les pays de l’Union européenne. Quelques chiffres pour la France.

  • Nombre de libraires et d’écrivains : la France dans la moyenne

Le nombre de libraires et archivistes a légèrement baissé dans l’hexagone entre 2004 et 2009 : de 26 200 à 25 700. A l’inverse, le nombre d’écrivains et d’artistes a lui fortement progressé, passant de 150 000 à plus de 180 000. En nombres absolus, c’est l’Allemagne – le pays le plus peuplé de l’UE – qui arrive en tête dans ces deux catégories.

Rapporté au total de la population active, ils sont sept pays à se partager à la première place pour le nombre de libraires et d’archivistes (dont la Bulgarie et le Danemark) avec 0,3 %. C’est l’Islande* qui compte le plus d’écrivains et d’artistes : 1,9 % de ses actifs. A chaque fois, la France se trouve dans la moyenne : 0,1 % (libraires et archivistes) et 0,7 % (écrivains et artistes).

  • La France championne d’Europe de l’édition

En ce qui concerne le nombre d’entreprises d’édition (livres, quotidiens, périodiques), c’est la France qui se classe première en valeur absolue. Leur nombre a même augmenté entre 2002 et 2007 : de 8 976 à 9 839. Là encore, si l’on prend en compte la valeur relative, le classement est modifié : le Luxembourg (8 % des industries appartenant au monde de l’édition) devance alors la Norvège (6 %), les Pays-Bas et la Suède (5 %). Le pourcentage n’est que de 3,8 % en France.

  • Commerce du livre : la France exporte moins et importe plus

Entre 2004 et 2009, les exportations françaises de livres ont connu une légère diminution de 0,4 %. Leur volume représente 591 M€, soit toujours près du quart des exportations de l’UE.

Les importations, en revanche, ont progressé : + 1,5 % en cinq ans, pour atteindre 707 M€ (43 % du total européen).

  • Consommation : le livre derrière les journaux mais devant les sorties

Sur le budget annuel moyen de 945 € que chaque Français consacre à la culture, l’achat de livres se classe en quatrième position. Avec 86 €, soit environ 9 % de leur budget, les Français font moins bien que leurs homologues européens. Ces derniers dépensent en moyenne 11,5 % de leur budget culture aux romans, pièces de théâtre et autres recueils de poésie.

En France, en tête des dépenses liées à la culture, on retrouve la redevance (TV et radio) et la location de matériel (211 € en tout, 22,3 %). Vient ensuite l’achat de journaux (158 €, 16,7 %) et celui de matériel de traitement de l’information (ordinateur, console de jeu, téléphone mobile, etc.) avec 98 € (9,8 %). Les sorties (cinéma, théâtre, concerts) ne représentent que 7 % du budget total (66 €).

Le dossier complet (uniquement en anglais) : Cultural Statistics (publication EuroStat Pocket Books, 2011)

* L’Islande ne fait pas (encore) partie de l’Union européenne, mais elle est membre de l’Association européenne du libre-échange. C’est à ce titre que ses statistiques sont prises en compte, comme pour le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse.

Share this post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

scroll to top