Gardez le contrôle sur l’intrigue de votre roman !

Certains romanciers débutants créent des intrigues trop simples. Toute l’attention du lecteur est alors concentrée sur un seul événement dans le récit. Le lecteur préfère un peu plus de complexité, une histoire qui reflète mieux les imbrications complexes de la vie réelle. Mais attention à ne pas tomber dans l’écueil inverse ! N’ajoutez pas trop de sous-intrigues, en offrant tellement de situations que le lecteur ne sait plus lesquelles sont vraiment importantes dans le récit.

En passant en revue tous les fils narratifs de votre récit (concrètement chaque sous-intrigue a son propre fil narratif) pour déterminer si ce dernier est trop simple ou trop complexe, vous pourrez trouver les passages à couper ou à améliorer. Pour vous aider à examiner votre roman de manière impartiale, vous pouvez suivre ces 5 étapes :

1 : Identifiez les fils narratifs de votre récit

Dressez la liste de tous les événements majeurs auxquels vos personnages sont confrontés dans le roman. Pas seulement les événements, mais aussi les peurs : si un personnage craint que quelque chose ne se produise (ou, à l’inverse, espère désespérément que quelque chose se produise), cela compte comme un fil narratif. Une fois que vous avez dressé la liste de vos fils narratifs sur le papier, repérez ceux ne font pas avancer l’intrigue.
Attention : Il peut être difficile de déterminer ce qui constitue un fil narratif, alors pensez à un feuilleton. Toute intrigue dont le lecteur voudra savoir ce qui se passe ensuite est un fil narratif. Si votre personnage se rend à une grande fête, ce n’est pas nécessairement un fil narratif. Mais si votre personnage se rend à une grande fête et voit un ancien petit ami dont il se languit depuis les chapitres 1 à 4, le fil narratif pourrait être “Mon personnage principal a envie de renouer avec son ancien amour, et il le fait”.

2 : Comptez les fils narratifs

Dans les livres à succès, on compte en général six à onze fils. Au-delà de 11 fils, le récit risque de submerger le lecteur qui va perdre son intérêt. En dessous de six fils narratifs, il est fort à parier que le parcours de votre protagoniste n’est pas assez complexe pour retenir l’attention du lecteur. Vous pouvez enrichir votre roman en ajoutant des intrigues secondaires ou en approfondissant celles qui sont déjà en place.

3 : Augmentez le nombre de fils narratifs si nécessaire

La vie des êtres humains n’est pas une course rectiligne vers un seul et unique objectif. Nous faisons constamment des détours. Pour être fidèle à la vie, un roman doit en tenir compte. Même si votre héros est en train de mourir d’un cancer, par exemple, il s’inquiétera toujours de savoir si sa fille sort avec la bonne personne, et il peut avoir un conflit permanent avec son voisin de palier. Les fils narratifs doivent se rapporter les uns aux autres et s’entrecroiser. Si vous n’avez pas assez de fils narratifs, essayez de penser comme un scénariste de sitcom. Autour de quel personnage pourriez-vous créer un spin-off (c’est-à-dire une série dérivée centrée sur un ou plusieurs personnages d’une série préexistante) ? Si le roman se déroule principalement au travail, que se passe-t-il à la maison ? Si le fil narratif de l’intrigue est extrêmement dramatique, y aurait-il un avantage à en voir une autre facette à travers le point de vue d’un autre personnage ?

4 : Ou bien réduisez le nombre de fils s’il se passe trop de choses

Dans son livre Écriture : Mémoires d’un métier (Albin Michel, 2001), Stephen King raconte qu’un éditeur lui a donné la formule à retenir : « deuxième version = première version -10 %. » Mais comment décider de ce qu’il faut couper ? Assurez-vous que chaque fil narratif est lié à votre thème général.
Reprenons l’exemple précédent de l’homme qui meurt d’un cancer. Le fil où il s’inquiète de voir sa fille sortir avec la bonne personne est un fil qui soutient le thème. Pourquoi ? Parce qu’il sait qu’il ne sera pas toujours là pour la protéger des chagrins d’amour, pour la consoler, pour l’aider à trouver la bonne personne avec qui partager sa vie. Il est émouvant de voir qu’il essaie d’intervenir dans sa relation actuelle, pour l’en sortir avant qu’il ne soit trop tard. Qu’en est-il de la querelle avec le voisin ? C’est un sujet beaucoup moins productif, car il n’est pas vraiment lié à l’idée de la mort du personnage principal. Sauf si, supposons, l’homme sait que sa fille vivra dans la maison dont elle va hériter après sa mort. Dans ce cas, ce fil devient très important, car l’homme essaie désespérément de trouver une sorte d’accord avec le voisin pour que sa fille ne se dispute pas avec lui.

5 : Renouvelez l’opération

Après avoir simplifié ou augmenté votre récit, votre roman dispose désormais d’une intrigue complexe et captivante qui attirera les lecteurs. Vous pouvez utiliser cette méthode à tout moment : lorsque vous en êtes encore à établir un plan pour établir la chronologie des scènes, lorsque vous êtes à mi-chemin et que vous souhaitez évaluer vos progrès, ou lorsque vous avez terminé votre premier jet.


 

Vous avez besoin d’aide pour écrire votre roman ?
Nous sommes là pour vous aider !

Faites corriger
votre manuscrit

Vous avez fini d’écrire votre livre et vous souhaitez envoyer un manuscrit clair et « propre » à des maisons d’édition ? Confiez votre texte à nos correctrices. Elles débusquent les erreurs d’orthographe, de grammaire et de syntaxe, les fautes typographiques, les lourdeurs et les répétitions. Elles peuvent également vous proposer des améliorations de style, de vocabulaire ou de niveau de langue. En savoir +

Faites évaluer
votre manuscrit

visu-diagnostic-carre

Vous avez fini d’écrire votre roman ou votre recueil de nouvelles ? Vous souhaitez bénéficier d’un regard critique et constructif sur votre texte pour savoir s’il est abouti ? Le diagnostic de votre manuscrit est une analyse détaillée qui vous permettra d’améliorer votre texte. Votre conseiller littéraire vous explique ce qui « fonctionne », ce qui ne « fonctionne » pas, pour quelles raisons et vous donne des pistes de retravail. En savoir +

 

 

Share this post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

scroll to top