Concours littéraire L’Autre Moitié du Ciel

L’association L’Autre Moitié du Ciel organise un concours d’écriture de langue française sur le thème : « ronces ». Ce concours est ouvert à tous, sans limite d’âge.

Les participants doivent envoyer leurs textes avant le 15 juin 2014 à minuit.
Le nombre de textes soumis au concours n’est pas limité, mais seul un texte par candidat pourra être primé dans chaque catégorie.

Plusieurs catégories sont ouvertes au concours :
Catégorie « nouvelle »
La nouvelle ne devra pas excéder 10 000 signes, espaces compris.

Catégorie « poésie»
Chaque poème ne devra pas dépasser 30 vers ou lignes. La forme poétique (poésie classique, néoclassique, libre) n’est pas imposée.

Catégorie « littérature épistolaire »
La lettre ne devra pas excéder 6000 signes, espaces compris.

Chaque candidat enverra son texte au format .doc, à l’adresse suivante : lautremoitieduciel@gmail.com, avec comme objet de message : concours 2014
Le texte, sans illustration, sera dactylographié en Arial 10, interligne 1,5.
Chaque texte comportera de façon obligatoire un titre. Aucune indication permettant d’identifier les auteurs ne devra figurer sur le manuscrit. Afin de préserver l’anonymat, le candidat indiquera dans le corps du message le titre de son texte, ses nom, prénom, adresse, numéro de téléphone, âge. Ce concours est payant : 11 euros

Le jury distinguera 3 lauréats dans chaque catégorie :
1er prix : 90 euros
2e prix : 70 euros
3e prix : 50 euros

Découvrez le règlement complet du concours de nouvelles de L’Autre Moitié du Ciel 2014

(crédit photo : © Natalia Merzlyakova – Fotolia.com)

Share this post

3 Replies to “Concours littéraire L’Autre Moitié du Ciel”

  1. chavardes dit :

    Bonjour,

    Je suis avec intèrêt votre web magazine. J’aimerais participer à votre concours d’écriture (en poésie) mais je suis actuellement au rsa ce qui me permet tout juste de survivre. Je voudrais savoir si à titre exceptionnel, je peux bénéficier d’une dispense concernant l’acquittement de ces droits d’inscription.
    Cordialement
    Patrick Chavardès

  2. Mickael dit :

    Le tarif est honteusement cher! Monsieur, vous devriez participer au concours d’Ozoir, nettement moins onéreux.

  3. chavardes dit :

    En effet, la plupart des écrivains et des gens qui écrivent sont fauchés. Tous ces concours devraient être gratuits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

scroll to top