Comment couper le souffle de vos lecteurs ?

couper le souffle de vos lecteursVous voulez créer un moment de suspense inégalé ? Prenez le pouvoir sur la respiration de vos lecteurs ! Vous déclencherez à coup sûr bon nombre d’émotions.

Même lorsque les lecteurs lisent silencieusement, ils ont tendance à adapter leur respiration au rythme comme s’ils lisaient à voix haute. Or la respiration est fondamentalement liée à la gestion de nos émotions. Ne respirez-vous pas à un rythme accéléré lorsque vous paniquez ? Au contraire, ne retenez-vous pas votre souffle en cas d’anxiété et de nervosité ? Ecrivains, vous n’avez certes pas les armes du cinéma pour prendre le contrôle des émotions. Mais vous détenez un grand pouvoir : les mots ! A vous d’imposer un rythme grâce à la forme de vos phrases et de vos paragraphes. Coupez le souffle de vos lecteurs !

Déclenchez l’anxiété par la longueur
Le point à la fin d’une phrase offre un moment de répit, une respiration. Pour rendre vos lecteurs anxieux, allongez vos phrases ! Le rythme syntaxique orchestre la lecture et vous permet de déclencher des réactions, au même titre que les mots que vous choisissez. N’hésitez pas à maintenir les lecteurs en haleine en retardant les informations. Il en va de même pour les paragraphes : choisissez la longueur pour créer un sentiment de nervosité en obligeant vos lecteurs à retenir leur souffle !

Créez la panique grâce à la concision
Pour déclencher la panique, préférez au contraire la concision ! Forcez vos lecteurs à accélérer leur respiration. Pour cela, rien ne vaut des phrases et paragraphes courts, qui créent une urgence. Un rythme saccadé est un appel à la poursuite de la lecture, car les lecteurs brûlent de connaître les informations suivantes.

N’abusez pas de ces techniques pour autant : vos lecteurs n’y seraient plus aussi sensibles. Alternez donc les passages “confortables” et les moments à couper le souffle !
(Crédit photo : Quirkbooks)

Retrouvez nos articles : 
Ecrire un roman à la Agatha Christie
Les conseils de Stephen King pour visualiser votre récit
Comment créer un personnage de vilain crédible ?

 

Vous avez besoin d’aide
pour écrire votre roman ?
Nous sommes là pour vous aider !

Faites corriger
votre manuscrit 

Vous avez fini d’écrire votre livre et vous souhaitez envoyer un manuscrit clair et « propre » à des maisons d’édition ? Confiez votre texte à nos correctrices. Elles débusquent les erreurs d’orthographe, de grammaire et de syntaxe, les fautes typographiques, les lourdeurs et les répétitions. Elles peuvent également vous proposer des améliorations de style, de vocabulaire ou de niveau de langue.  En savoir +

Faites évaluer
votre manuscrit

visu-diagnostic-carre

Vous avez fini d’écrire votre roman ou votre recueil de nouvelles ? Vous souhaitez bénéficier d’un regard critique et constructif sur votre texte pour savoir s’il est abouti ? Le diagnostic de votre manuscrit est une analyse détaillée qui vous permettra d’améliorer votre texte. Votre conseiller littéraire vous explique ce qui « fonctionne », ce qui ne « fonctionne » pas, pour quelles raisons et vous donne des pistes de retravail. En savoir +

 

Share this post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

scroll to top