3 astuces pour écrire un thriller qui « fonctionne »

Vous débutez l’écriture d’un thriller ? Vous ne savez pas par quoi commencer, ni comment déterminer la structure de votre roman ? Avant de vous lancer dans l’écriture, voici trois conseils à suivre pour éviter les contradictions, les incohérences et les invraisemblances dans votre récit.

Commencez par créer tous vos personnages

Commencez par écrire une biographie courte de chacun des personnages de votre roman. Il ne s’agit pas de raconter leur vie dans le détail, mais de les situer les uns par rapport aux autres. Partons du principe que l’histoire d’un thriller se déroule autour d’un ou de plusieurs meurtres. Vous pouvez donc définir trois groupes distincts de personnages : la victime et ses proches, les enquêteurs, le meurtrier et ses proches. Prenez le temps de bien choisir le nom de chacun de vos personnages. Si vous ne trouvez pas tout de suite le nom idéal, nommez-les au moyen d’un nom temporaire comme une lettre A ou B. Précisez sur la fiche de chaque personnage : son genre, son âge, ses caractéristiques physiques, ses aspirations, son rôle dans l’histoire.
Si vous voulez décrire vos personnages de façon plus approfondie, vous pouvez utiliser : cette fiche descriptive détaillée

Dessinez une frise chronologique 

Commencez par y situer le ou les meurtres qui auront lieu au cours de votre histoire. Localisez ensuite tous les personnages par rapport à la scène du crime : où se trouvaient-ils pendant l’événement, avec qui ? Cela vous permet, avant même de commencer à écrire le roman, d’imaginer les alibis de chacun. Vous éviterez ainsi dans le cours du récit de placer un même personnage dans deux endroits différents au même moment. Vous éviterez également les contradictions et les invraisemblances. Il est préférable que vous ayez dès le départ une vision claire de la durée sur laquelle va se dérouler votre thriller. En effet, le suspense est toujours plus important quand l’action respecte des contraintes de temps très strictes.

N’utilisez qu’un seul fichier

Et pour finir : un petit conseil technique qui a toute son importance. Gardez la totalité de votre brouillon dans un seul fichier. Ne créez pas un fichier pour chaque nouveau chapitre au risque de ne plus vous y retrouver. Un seul fichier vous permet en effet de relire d’une seule traite et de voir d’un seul coup d’œil les éléments à éliminer ou les incohérences à corriger.

Si vous voulez encore plus de conseils sur l’écriture d’un thriller, vous pouvez aussi lire cet article : Comment écrire un thriller ?

Vous avez besoin d’aide pour écrire votre roman ?

Faites-vous accompagner
tout au long de l’écriture

Vous écrivez, mais vous avez parfois des doutes sur la valeur de votre récit. Vos personnages sont-ils bien dépeints ? Les dialogues sont-ils crédibles ? La structure est-elle cohérente ? Seul(e) face à votre ordinateur, vous hésitez, vous doutez et parfois, vous vous découragez. Faites appel à l’un de nos conseillers littéraires pour vous accompagner dans votre projet d’écriture. En savoir +

Faites évaluer
votre manuscrit

visu-diagnostic-carre

Vous avez fini d’écrire votre roman ou votre recueil de nouvelles ? Vous souhaitez bénéficier d’un regard critique et constructif sur votre texte pour savoir s’il est abouti ? Le diagnostic de votre manuscrit est une analyse détaillée qui vous permettra d’améliorer votre texte. Votre conseiller littéraire vous explique ce qui « fonctionne », ce qui ne « fonctionne » pas, pour quelles raisons et vous donne des pistes de retravail. En savoir +

Share this post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top