Wikipédia libre de faire sa loi !

Un article de Wikipédia sur un roman de Philip Roth proposait une interprétation jugée erronée par l’auteur. Ce dernier pensait pouvoir corriger cela facilement… Erreur !

Vous pensiez que Wikipédia était facilement corrigeable en ligne ? Erreur. La fameuse « encyclopédie libre » (selon son propre slogan) qui sert aujourd’hui de source documentaire à nombre d’écrivains, veille farouchement sur ses textes. L’écrivain américain Philip Roth vient d’en faire les frais en cherchant à modifier un article sur son roman La Tâche (Gallimard, 2002). Le texte de Wikipédia estimait en effet que le personnage principal du roman, Coleman Silk, professeur de sociologie dans une université du Massachussets, est inspiré d’Anatole Broyard, un célèbre critique littéraire du New York Times, aujourd’hui décédé. Cette affirmation est démentie par Philip Roth qui déclare ne pas avoir connu Anatole Broyard. Prenant connaissance de ce texte erroné sur Wikipédia, l’écrivain demande donc à son biographe officiel Blake Bailey de le corriger . Wikipédia est en effet directement rédigée et animée par les internautes.

Prouvez que vous êtes le biographe officiel !

Blake Bailey effectue donc cette correction le 20 août 2012 vers 15h. Il retire la référence à Anatole Broyard et précise sur Wikipédia qu’il est le biographe officiel de l’écrivain. Quelques minutes après, la modification est annulée et Blake Bailey reçoit un message l’enjoignant à prouver qu’il est bien qui il prétend être. Les raisons de cette méfiance ? L’adresse IP de l’ordinateur utilisé par Blake Bailey est sur liste noire. Un « vandale » utilisant cette adresse aurait en effet précédemment inséré dans la notice du film Transformers la mention suivante : « Les Tortues ninja c’est mieux que Transformers ! »…

L’auteur est-il une source crédible ?

Mais au-delà de cette anecdote, ce qui peut paraître choquant, c’est que l’administrateur de Wikipédia a également répondu à Blake Bailey : « Philip Roth n’est pas une source crédible. Je comprends votre point de vue, selon lequel l’auteur fait autorité pour son propre travail, mais nous exigeons des sources secondaires ». Philip Roth s’est donc fendu d’une lettre ouverte à Wikipédia reprise par le New Yorker pour  demander officiellement la rectification de l’article incriminé. L’encyclopédie en ligne a fini par obtempérer.

Partagez cet article

One thought on “Wikipédia libre de faire sa loi !

  1. Patrick

    Il semble que Wikipédia ait trouvé un moyen raisonnablement fiable pour s’assurer de la qualité des informations fournies par les lecteurs. Votre aventure mérite de faire l’objet d’une page dans cette encyclopédie pour illustrer les faiblesses de leur méthode. Après tout, une encyclopédie se doit de refléter le monde.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.