Une loi sur le prix unique du livre en février

L’Assemblée nationale l’avait annoncé, la proposition de loi serait examinée tôt dans l’année. Hervé Gaymard, député de la Savoie, qui avait déposé la proposition en novembre dernier a annoncé qu’elle pourrait l’être dès février. Et ce malgré un calendrier législatif très chargé.

Mais la loi, qui permettrait d’étendre le prix unique appliqué aux livres papiers aux livres numériques connaît déjà quelques critiques, le député de Haute-Savoie Lionel Tardy a ainsi déclaré : « Cette proposition de loi est clairement écrite par le lobby des éditeurs, qui craignent le passage au numérique. Leurs craintes sont légitimes, surtout quand on voit ce qui se passe aux USA, où Amazon a fixé les prix et obligé les éditeurs à s’y plier. L’idée de ce texte qui est de permettre aux éditeurs de continuer à fixer les prix est louable, mais cela ne se fera pas de la même manière dans le monde numérique que cela s’est fait avec des livres papier ! »

Selon le député, le prix de « l’objet » livre prend en compte les coût de fabrication, or sur internet, on ne raisonne plus en termes de support mais en termes de contenu. C’est, selon le député, un tout nouveau modèle économique qui doit être pensé, qui inclurait « un autre moyen pour rémunérer, à leur juste prix, le travail intellectuel de l’auteur et l’éditeur. »

(D’après ActuaLitté)

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.