Une carte du monde des lieux de romans

Un site Internet vient de créer une carte du monde en 3D sur laquelle chacun peut s’amuser à répertorier les lieux d’action de ses romans préférés.

C’est une nouveauté futile, mais comme toute chose futile, elle est indispensable. Le site Internet Bookdrum.com vient de lancer une carte du monde collaborative en 3D où les romans sont localisés, non par le lieu où ils ont  été écrits, mais par celui où se déroule leur action. Ainsi, Le parfum de Patrick Süskind apparaît par exemple pour Paris, le Plomb du Cantal et Grasse, trois endroits où passe le héros au cours de ses aventures.

Et quand on clique sur la punaise symbolisant l’emplacement, des photos et des textes – des contributions d’internautes – vous apportent des informations sur le lieu, mais aussi sur les évènements s’y déroulant dans le roman qui a été localisé. A propos du Plomb du Cantal, évoqué dans Le parfum, on apprend (ou pas) que c’est là-bas que le personnage principal « se réfugie pendant sept ans dans un accès de misanthropie ».

Un objet très ludique…

Quelques jours après son lancement, la carte est déjà bien remplie. Et certains s’amusent comme des petits fous à la consulter. Ainsi une journaliste du Guardian, qui, selon ses dires, y a déjà passé des heures à faire des choses improbables, comme calculer la distance que devrait parcourir l’oie blanche (tirée de la nouvelle éponyme) pour rallier le comté d’Essex (Angleterre) au phare évoqué dans Le meilleur des mondes, situé dans le comté du Surrey. Alison Flood a aussi pris beaucoup de plaisir à chercher les tags les plus improbables, ou les plus isolés.

Et si elle souhaite que les gens contribuent à enrichir cette carte, elle s’inquiète tout de même : « J’espère qu’ils ne seront pas aussi enthousiastes que moi, car on risque alors, dans très peu de temps, de ne plus rien distinguer du tout ! »

(d’après The Guardian)

Partagez cet article

One thought on “Une carte du monde des lieux de romans

  1. Laurent Roques

    Franchement épatant on n’arrête pas le progrès. Quoi de mieux que de sélectionner l’ouvrage qui colle parfaitement à son lieux de vacance, s’impreigner du lieu, de l’émotion de l’auteur, être au plus proche de celui qui donne.

    L’usage de cet outil semble infini…

    Merci du partage !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.