Un rapport européen recommande la numérisation du patrimoine culturel

Les États membres de l’Union Européenne doivent mettre en ligne les collections de leurs bibliothèques, archives et musées. C’est du moins ce que recommande un rapport remis à la Commission européenne par le « Comité des Sages ».

Le Comité des Sages, un groupe de réflexion de haut niveau sur la numérisation du patrimoine culturel européen, a rendu hier à la Commission européenne un rapport qui devrait largement influer sur la stratégie numérique de l’Europe.

Celui-ci recommande chaudement la numérisation du patrimoine culturel européen et ne manque pas d’arguments : protection, accès élargi à la culture, et même intérêts économiques, grâce à de nouveausx partenariats entre secteur public et secteur privé.

« Mettre les collections de nos musées et de nos bibliothèques en ligne constituent non seulement une vitrine pour la richesse de l’histoire et de la culture européennes mais peut également apporter de nouveaux avantages dans le domaine de l’éducation, de l’innovation et de la création de nouvelles activités économiques« , a assuré Neelie Kroes, commissaire chargée de la stratégie numérique et vice-présidente de la Commission européenne.

Une bibliothèque numérique européenne

Le Comité soutient également la consolidation de la bibliothèque numérique Europeana, et veut œuvrer pour que des ouvrages encore protégés par les droits d’auteur y soient disponibles. « Les oeuvres qui sont protégées par des droits d’auteur mais qui ne sont plus disponibles dans le commerce doivent être mises en ligne. Leur numérisation et leur exploitation sont avant tout le rôle des ayants droit, mais si ces derniers ne s’en chargent pas, les institutions culturelles doivent pouvoir les numériser et les mettre à la disposition du public« , affirme le Comité.

Quant aux oeuvres « orphelines », dont les ayants droits ne sont pas identifiables, selon les Sages, elles « doivent faire au plus vite l’objet d’une réglementation de l’UE« .

Un pas de plus vers la transition numérique.

(D’après Le Motif)

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.