Un logiciel pour lutter contre la page blanche

Le logiciel Neufcubes sortira à l’automne 2012. Il aidera les écrivains à trouver l’inspiration grâce à des pictogrammes.

David Meulemans, fondateur des éditions Aux Forges de Vulcain est à l’initiative de ce logiciel qui permettra aux écrivains en herbe de surmonter le syndrome de la page blanche. Prévu pour l’automne 2012, le logiciel sera gratuit.

Déclencheur d’écriture

« Avec Neufcubes, l’auteur ne fait plus face à une feuille blanche, mais à un déclencheur, sous forme de pictogrammes« , David Meulemans a écrit une thèse sur la créativité artistique et les problèmes de blocage des écrivains. Grâce à ce logiciel, il entend aider les écrivains à trouver l’inspiration. Un jeu d’écriture au cours duquel l’écrivain dispose de 10 minutes et reçoit de manière aléatoire 9 pictogrammes qui vont l’aider dans son processus d’écriture. Que ce soit un avion, un arbre, un cadenas, les visuels sont ouverts. Il ne s’agit pas forcément d’écrire sur un avion ou un arbre mais seulement d’amorcer la créativité.

De l’improvisation

« Dans le théâtre il y a une part très importante d’improvisation, ce qui n’existe pas assez dans l’écriture. Or, l’improvisation est une grande source de créativité. D’où l’intérêt d’imposer ces neufs pictogrammes aux écrivains« . Mais David Meulemans précise bien qu’il s’agit d’une contrainte structurelle et non pas astreignante, comme peuvent le faire certains logiciels comme Write or Die, écrire ou mourir, il faut choisir ! L’objectif de Neufcubes est au contraire de rétablir le côté agréable de l’écriture. « Neufcubes donne une satisfaction immédiate. Au bout des 10 minutes que vous avez pour écrire en fonction des pictogrammes, vous ressentez le plaisir d’avoir résolu ce puzzle. Si on lui laisse trop de temps, l’auteur va dramatiser l’acte d’écriture et finir par écrire des choses mauvaises » précise David Meulemans.

Phase de test

Prévu pour l’automne, le logiciel est actuellement testé par 35 auteurs. On peut voir les résultats de cette expérience sur le blog Neufcubes.fr. Si le logiciel est gratuit, il comprendra une option payante, d’environ 5€ par mois. Ce « niveau 2 » permettra aux auteurs de retravailler le texte écrit grâce aux pictogrammes du niveau 1. A travers des questions sur les personnages, le scénario ou la structure, le lecteur comprendra comment bien retravailler son texte.

Partagez cet article

12 thoughts on “Un logiciel pour lutter contre la page blanche

  1. Stéphane Mourey

    @Dave Feng: sur enviedecrire. J’ai écrit un commentaire qui n’a pas été publié immédiatement, contrairement auquel vous répondez et qui lui est passé tout de suite. Il semblerait que certains critères (une url trop précise?) provoque une modération a priori.

    Reply
  2. Stéphane Mourey

    En fait, si je met « h_t_t_p » dans mon commentaire (mais sans les _), celui-ci n’est pas publié. Je voulais donc signalé que sur mon site, j’avais repris le principe de neufbox avec des images prises chez LoremPixel, juste pour rire.Et puis, je voulais dire aussi qu’il y a quelques années, j’avais imaginé qu’on pouvait utiliser un tarot de Marseille, non pour deviner l’avenir ainsi qu’on fait d’ordinaire, mais pour structurer une histoire, et que je trouvais ça plus classe que des pictogrammes. Mais vous devez trouver tout ça dans les commentaires en attente de modération. Ce serait quand même pratique d’autoriser les liens dans les commentaires, mais s’ils sont en « no-follow » (pour éviter le spam).

    Reply
  3. enviedecrire

    @Stéphane
    Les commentaires sur enviedecrire sont pas modérés a posteriori. Mais nous disposons d’un robot chasseur de spams qui fait parfois du zèle. Mais ne vous inquiétez pas, tous les commentaires viables sont ensuite relâchés dans la nature 😉
    Nelly

    Reply
  4. enviedecrire

    @Stéphane
    Et oui c’est le principe du robot automatique, on ne sait pas quand il agit 😉 Détendez-vous Stéphane et souriez à la vie, la vie vous sourira !
    Nelly

    Reply
  5. David M.

    @ Stéphane Mourey: Je suis un des concepteurs de Neufcubes. Ce que vous décrivez, ce sont divers déclencheurs d’écriture, qui sont, pour certaines personnes, très efficaces, pour d’autres moins. Nous avions aussi pensé au tarot, mais après l’avoir testé sur un certain nombre de personnes, il semble que le réalisme du dessin des tarots (même celui du Rider-Waite, que je trouve très beau), a tendance à trop orienter l’imaginaire et l’écriture. L’intérêt des pictogrammes, je trouve, est de permettre des pratiques très différentes d’écriture. Bien sûr, chacun sa méthode: est vrai tout ce qui marche.

    Reply
  6. Stéphane Mourey

    @enviedecrire: je suis parfaitement détendu, mais, développeur web le jour, je sais quand mes robots automatiques agissent et ce qu’ils font, et je ne leur permettrait jamais de faire (ou ne pas faire quelque chose) sans m’en donner d’explication. Ce que je disais ici était une simple indication d’amélioration de votre site, dans le sens d’une expérience utilisateur plus satisfaisante. Rien n’est plus frustrant que d’écrire un commentaire pendant 10 minutes, pour finalement ne pas le voir s’afficher sans aucune explication. Et si vous ne maitrisez pas vos robots, appelez-moi, je vous ferai un prix.

    Reply
  7. enviedecrire

    @Stéphane
    Non merci on évite de travailler avec des gens agressifs…
    Mais vous pouvez encore laisser un commentaire si vous souhaitez vraiment avoir le dernier mot sur un sujet qui n’a rien à voir avec les thématiques traitées par enviedecrire 😉

    Reply
  8. Stéphane Mourey

    Je n’aurai pas été hors sujet, mais aparte si vous aviez une page contact.
    Je ne comprends pas que vous vous imaginiez que je sois agressif, j’étais plein de bienveillance à votre égard, mais votre insistance à m’infantiliser a fini par me blessé.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.