TVA à 7% : les prix augmentent, les marges aussi

Ce dimanche 1er avril, la TVA sur le livre papier va passer de 5,5% à  7%. Pourtant, cela ne devrait pas influer sur les marges des libraires. Elles devraient même être revues à  la hausse.

La TVA sur le livre papier va augmenter le 1er avril 2012. La nouvelle avait été annoncée aux libraires par François Fillon il y a trois mois. Un énorme travail attendait alors les libraires avec pas moins de 700 000 références à mettre à jour.

Un contexte peu favorable

La colère des libraires s’est vite faite entendre. Ils ont accusé le gouvernement d’avoir pris une décision en totale contradiction avec le contexte que connaît actuellement le livre papier. Une mesure qui, selon eux, ne feraient que renforcer le développement d’Amazon ainsi que le fossé entre livre papier et livre numérique. Les libraires, dépendants des éditeurs qui fixent les prix des livres, ont craint que ces derniers ne soient pas augmentés et ainsi que leurs marges baissent.

Une marge qui devrait rester stable

Cependant, plusieurs estimations ont été faites et le résultat montre que non seulement la marge ne baisse pas, mais qu’elle connait une augmentation. Par exemple, l’estimation effectuée sur les stocks de la librairie Dialogues à Brest a montré que la marge du libraire est revalorisée de 0,6% par rapport à son estimation actuelle. Gallimard a confirmé que ces hausses se retrouvaient dans plusieurs librairies. Ces hausses varient aux alentours d’1% en fonction du fond et des ventes des librairies.

Des augmentations différentes selon les secteurs

Les éditeurs vont donc augmenter les prix pour préserver la marge des libraires, mais ces augmentations ne se feront pas de manière uniforme sur l’ensemble des collections. C’est le Livre de Poche qui connaîtra les plus fortes progressions allant jusqu’à 2%. Des hausses qui dépassent en général les répercussions de la TVA, qui devraient se traduire par une augmentation de 1,2%.

Malgré ces changements importants, les professionnels ne sont pas inquiets des répercussions sur les ventes. En effet, elles devraient se traduire pour l’acheteur par seulement quelques centimes de plus. Un livre au prix de 20 €, reviendra désormais, avec une TVA à 7%, à 20,30 €. 30 centimes qui devraient passer inaperçus.

Source :
Livres Hebdo

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.