Fabrice Gaignault : Travailler avec son éditeur

Certains écrivains préfèrent rendre un roman achevé à leur éditeur, tandis que d’autres aiment bien montrer régulièrement l’avancée de leur travail. Fabrice Gaignault est de ceux-là. Il raconte comment, pour son premier roman L’eau noire (Stock, 2012), il a travaillé avec son éditeur Jean-Marc Roberts. Ce dernier a lu le manuscrit au fur et à mesure de son écriture, afin d’apporter un regard critique.

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.