Le concert du destin

Votez pour cette nouvelle en la partageant sur Facebook et Twitter !

Ils sont assis devant moi dans la rame de la ligne 9 ; ils se parlent de musique. Mon trajet sera long jusqu’à Pont de Sèvres, pour passer le temps j’écoute discrètement leur conversation. Elle m’intéresse car je suis harpiste. Il est flutiste, elle est violoniste. Ils ont l’air de très bien sympathiser et promettent de se revoir.
Station Miromesnil, le flûtiste s’apprête à descendre, griffonne rapidement ses coordonnées sur un morceau de partition. « A bientôt on se contacte». La violoniste glisse le petit papier dans sa poche. Trocadéro, la violoniste descend.
Quelques instants plus tard je remarque presque à mes pieds le petit papier aux coordonnées du flûtiste. Je ne sais pourquoi, je le ramasse et le mets dans ma poche.

Un soir en allant à un concert Salle Gaveau, je mets le programme dans ma poche et retrouve le petit papier où est écrit « Marc et son numéro de téléphone » Une idée me vient rapidement à l’esprit.
Et si je me faisais passer pour la violoniste? Bien que musicien, le flûtiste a peut être oublié le son de sa voix ? Après quelques jours d’hésitations et je lui envoie ce sms « Bonjour, C’est ANN la violoniste de la ligne 9. Tu peux me contacter par sms ou par mail « sonate48@hotmail.fr »le téléphone portable ne passe pas bien dans mon village.À bientôt ? La réponse fût immédiate « merci petite sonate, je désespérais de n’avoir jamais de tes nouvelles. A très bientôt. MARC.
Le premier pas était fait !
Marc voulait que nous nous rencontrions. Prise à mon propre piège j’inventais mille excuses, des répétitions, des déplacements, des concerts .Puis un jour Marc me proposa un concert de Martha Agerich. Marc connaissait mon grand désir d’assister à l’un de ses concerts. Impossible de refuser. Mais Comment allais-je affronter cette rencontre? Le concert était prévu dans trois semaines, trois semaines à me torturer l’esprit. J’imaginais mille scénarii et ne trouvais aucune solution valable. Rien ne me satisfaisait. Je me sentais acculée à tout lui révéler. Mais quand ? Avant le concert, après ?
Le jour du concert je n’avais encore rien décidé. Deux heures avant notre rendez vous, je lui envoie ce sms  » Désolée Marc, je serai très en retard .Ne m’attends pas, laisse mon billet au contrôle. Je te rejoins dès que possible. Ann ».J’imaginais qu’arrivant dans la semi pénombre de la salle de spectacle Marc en me voyant douterait de sa mémoire visuelle et croirait réellement que j’étais Ann.
Très en retard j’arrive à l’auditorium et récupère mon billet. A la fin du premier prélude de Brahms, on m’autorise à rentrer. L’ouvreuse me guide jusqu’à ma place .Je m’assois la tête baissée, un léger coup d’œil à mon voisin de fauteuil, il m’adresse un sourire. Il est grand, souriant mais ce n’est pas Marc !
Fin du concert, les spectateurs se ruent vers la sortie. Mon voisin me propose un verre au bar des artistes, j’accepte.
UGO (c’est son prénom) me dit être très heureux d’avoir fait ma connaissance et qu’elle n’aurait certainement jamais eu lieu sans la dame aux cheveux blancs qui était devant nous au concert .Elle lui avait demandé de bien vouloir échanger leurs places, car gênée par sa grande taille elle ne pourrait voir Martha. Cette anecdote me fit soudain réaliser pourquoi je n’étais pas à côté de Marc : la caissière m’avait donné le billet d’un autre spectateur. Je me mis à rire de ces doubles échanges et racontais à Ugo mon aventure. Cela l’amusa énormément.
Au travers des vitres du bar j’aperçois Marc en compagnie d’une blondinette, sans aucun doute c’est elle qui a occupé mon fauteuil. Que lui a dit Marc ? A t-il compris l’erreur du placement?
Ils s’éloignent,je me rapproche d’Ugo.
Avant de nous séparer, Ugo écrit un petit mot sur la nappe en papier« stp tel moi au …. » et me le tend en souriant. Ce petit papier, je ne l’ai pas laissé tomber et ne l’échangerais jamais contre quoi que ce soit au monde!

MAÏKA

Partagez cet article

2 thoughts on “Le concert du destin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.