Donner du temps au Temps

Votez pour cette nouvelle en la partageant sur Facebook et Twitter !

Notre histoire est longue, comme cette nuit que je te cède. Moment propice aux retrouvailles.

Je n’ai jamais regretté les chemins où tu m’as menée même s’ils étaient tortueux et si je soufflais de n’en voir pas le bout. Je t’ai traversé avec patience, courage et volonté pour te rendre meilleur. Je t’ai construit de larmes désespérées, de vives douleurs, de tendres mots et d’inextinguibles rires. Je vis avec toi depuis si longtemps que tu es mien et pas d’un autre, comme celui d’un autre n’est pas mien. Nous sommes à nous.

Files-tu si vite que j’ai toujours tant de mal à te suivre ? Vivre avec toi constitue une expérience à la fois d’éternité et de finitude. Tu te donnes et je me rends. Tu es sans âge. J’ai 39 ans. Tu m’as trouvée au XXIème siècle dans ce qu’on nomme tes années quarante. Décalage que j’incarne minute après minute pour te rendre hommage. Pouvoir vivre en toi, fidèle à moi.

Si tu n’existais pas, je n’existerais pas non plus.
Hors de ma conscience, tu resterais bien abscons.
Merci pour la vie que tu me donnes.

Laetitia

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.