Renaissance sentimentale

Votez pour cette nouvelle en la partageant sur Facebook et Twitter !

Andrew est dans sa voiture depuis un quart d’heure, il attend devant sa maison. Ses doigts pianotent sur le volant. Il hésite. Pourquoi? Il n’a pas envie de le savoir… Il voit de la neige tomber sur le toit de sa maison. Il fait froid dans la voiture, pourtant il transpire. Andrew est marié depuis cinq ans à Alba. Il aime sa femme. Elle porte son enfant. Et pourtant, il hésite.

– J’y vais? J’y vais pas?
– J’y vais? J’y vais pas? J’y vais!

Il saisit les fleurs qui sont sur le siège passager de la voiture. Il ouvre la portière, un peu de neige tombe sur son manteau. Andrew frissonne. Il ne devrait pas être là, il le sait. Il devrait être à l’étranger. « Pourquoi ai-je si peur de rentrer chez moi? » Son cœur bat de plus en plus vite, mais il croit savoir au fond. Quelqu’un lui a dit… Il traverse la rue, emprunte l’allée qui mène chez lui. Il ouvre la porte avec précaution.
« Après tout, j’ai des fleurs, se sera une belle surprise ». Le Hall est vide, comme tout le rez-de-chaussée. Andrew est soulagé, personne. Soudain, un son trouble la quiétude ambiante. Andrew se fige. Des gémissements, aussi réguliers que les vagues de la mer. Andrew monte les escaliers sans vergogne et ouvre la porte de la chambre. Sa chambre.
Le visage d’Andrew se décompose. Sa femme est sur un autre homme, elle lui tourne le dos, ses longs cheveux blond montent et descendent, montent et descendent, puis soudain s’arrêtent. Quand elle se retourne, Andrew aperçoit son ventre plein de vie. Il a envie de crier, de vomir, mais rien ne sort. Ses yeux lui demandent d’arrêter le supplice. Sa femme le voit. Une expression terrifiée s’affiche sur son visage.

– Andrew…

Il fait volte-face.

– Non! Attend!

Andrew est déjà parti, il dévale les escaliers, laisse tomber les fleurs qu’il voulait offrir à sa femme dans le hall.

– Attend!

Il entend la voix d’Alba, mais il ne veut pas l’écouter. Il grimpe dans sa voiture et démarre en trombe. Ses roues patinent, son cœur aussi. Il se perd dans les rues qui jouxtent sa maison. Des larmes coulent sur son visage. « Pourquoi? » Des images lui reviennent en tête, il ne veut pas les voir. Il emprunte l’autoroute. Plus il accélère, plus il se calme, comme si la pédale d’accélération et son cœur étaient lié. Les paysages à l’extérieur deviennent plus flous. De la neige s’écrase sans arrêt sur le pare-brise.
Andrew aperçois un reflet rouge dehors. Des feux stops… Une voiture! Il baisse les yeux sur son compteur, il est à plus de 180km/h. Il freine. La voiture glisse. Il donne un coup de volant afin d’éviter le véhicule devant lui. Les pneus n’adhèrent plus. Il heurte la barrière de sécurité. Et sa voiture fait de nombreux tonneaux. Andrew n’a plus mal au cœur. Andrew est mort.

*
Six mois plus tard

Alba et ses longs cheveux blond sont assis derrière un bureau, elle tient en main un stylo. Une feuille est posée devant elle. Alba veux écrire ce qu’elle a sur le cœur, mais elle n’y parvient pas. Le bouquet qu’Andrew lui a laissé avant de mourir, est là, devant elle, fané depuis bien longtemps. Elle ne peut se résoudre à le jeter. Des larmes tombent sur la feuille posée devant-elle. Enfin elle note:

« Je t’aimais, je ne t’ai plus aimé et je t’aime de nouveau. »
Un cri de bébé retentit dans la maison. Elle relève la tête, elle doit s’occuper de l’enfant de l’homme qu’elle aime. Leur enfant. Elle essuie ses larmes, dépose son stylo, se lève et se rend dans la chambre du bébé. Quand elle penche sa tête sur le berceau, le bébé sourit. Andrew semble vivre à travers ce visage.
Un homme arrive par derrière et l’enlace. C’est le même homme qui était six mois plus tôt dans son lit. Il lui baise tendrement le coup. Alba se crispe.
– Je t’aime. Lui dit-il à l’oreille.
Des larmes jaillissent des yeux d’Alba. Ses larmes tombent sur le bébé qui ouvre grand les yeux et sourit de plus belle. Alba est dans les bras de l’homme qu’elle n’aime plus… Ses sanglots se fonds plus fort. Elle pleure l’homme qu’elle aime.

L. Verrocchio

Partagez cet article

2 thoughts on “Renaissance sentimentale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.