Téléchargez un roman… en prenant le bus !

La ville de Vannes tente une expérience littéraire d’un genre nouveau. Dans les bus de la commune, les usagers pourront bientôt télécharger un roman-feuilleton.

Comment rendre les trajets en bus plus agréables ? La municipalité de Vannes, en Bretagne, a peut-être trouvé la solution, du moins pour ceux qui aiment les romans policiers ! Du 14 au 30 novembre prochains, les usagers des transports en commun bibliovores auront en effet la possibilité de télécharger un polar à bord des véhicules du réseau.

Un livre en quatorze épisodes

Pour ce faire, il faut posséder un smartphone et une adresse email. Le « téléphone intelligent » vous permettra de flasher un code-barres imprimé sur une affiche et, ainsi, d’accéder aux premières pages du roman. Pour recevoir les 13 autres épisodes (au rythme d’un par jour), vous devrez ensuite vous inscrire gratuitement sur un site Internet et donner votre adresse email.

Le livre, intitulé Les grands moyens, a été écrit par Pierre Lemaitre, un écrivain confirmé. Plusieurs de ses romans ont en effet été récompensés ces dernières années : en 2006, il s’est ainsi vu décerner le prix du premier roman policier au festival de Cognac ; et en 2010, il a reçu le prix du polar européen, créé par l’hebdomadaire Le Point en 2003.

Un concept déjà testé dans d’autres villes

Malgré son expérience, l’écriture de ce roman-feuilleton, qui plus est au format numérique, a été un vrai défi. Une aventure dont il a su tirer bénéfice : « Cela m’a obligé à aller à l’essentiel, à poser un personnage en deux coups de crayon, à utiliser trois mots justes pour décrire une situation »,  analyse-t-il.

Du côté de la société des Transports publics vannetais (TPV), on se félicite d’avoir adopté une idée déjà développée à Rouen, Béziers ou encore Melun. « L’objectif est aussi de montrer que, dans un bus, on peut lire un roman, un journal, etc., détaille Wilfrid Provost, directeur des TPV. Autant de moments de liberté qu’on ne retouve pas au volant de sa voiture. »

(d’après Ouest France)

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.