Tatiana de Rosnay : comment j’ai été publiée

Avoir un nom connu ne suffit pas pour se faire publier. C’est Tatiana de Rosnay elle-même qui le dit. Découvrez son parcours d’écrivaine dans cette vidéo réalisée lors du Salon du livre de Paris 2011.

http://www.dailymotion.com/video/xifwsg

A propos de Rose, le dernier roman de Tatiana de Rosnay, lire aussi l’article : Un bel exemple de marketing du livre

(le tournage a été réalisé le dimanche 20 mars 2011, lors d’une rencontre animée par la journaliste Karine Papillaud)

Partagez cet article

9 thoughts on “Tatiana de Rosnay : comment j’ai été publiée

  1. MEUNIER GISELE

    Écrivain, ou l’art de la Patience, c’est ce que j’écrivais le 10 février 2011 sur mon blog.
    Rares sont les écrivains qui demandent à un éditeur d’être patient. Mais incalculable est le nombre d’éditeurs à rabrouer, remercier gentiment ou, enfin ! faire patienter un auteur pour lui annoncer « Oui » « Non »… On joue avec ses nerfs. On lui fait perdre patience. Pourtant l’auteur qui a perfectionné son texte, qui l’a peaufiné, qui l’a présenté comme le chef-d’œuvre de son existence, se doit de ne pas hâter celui qui restera le seul et dernier juge sur la publication ou non de son roman. Voila où j’en était depuis le 24 avril 2010, espoir, déception, entretiens, encouragements reçus par de grands et sincères professionnels du métier. Oui, une grande éditrice vraiment sincère et qui m’a invitée à venir la rencontrer, mais tellement désolée de ne plus être maîtresse dans sa propre maison d’édition. « Comprenez-vous, tout est une question commerciale, maintenant » pour m’expliquer que le secteur éditorial vit une grave crise. Malgré tout je ne me résigne pas. Persévérer, aller voir ailleurs, envisager de m’autoéditer, jusqu’au jour où un coup de fil inattendu sonne. Et au bout de 10 mois deux accords. Et là vous vous retrouvez à devoir faire un choix, pour la publication de « les enfants de Sénépo »
    PATIENCE, COURAGE, PERSÉVÉRANCE, TRAVAIL, et 100 fois sur le métier remettre son ouvrage. Gisèle Meunier, auteur

    Reply
  2. DESALMAND Paul

    Intéressant. Surtout très bon sur le plan technique, ce qui n’est pas le cas pour certains autres. Bravo pour cette continuité. Je vous parle d’ici peu de mon prochain qui va faire du chambard : ÉDITEZ-MOI OU JE VOUS TUE ! dont la sortie est prévue pour le 15 novembre.

    Reply
  3. Agnès FILLOLEAU

    Itinéraire d’un auteur qui a enfin été gâté, parcours d’une combattante pour être éditée. Il faut ajouter une bonne dose de chance au talent pour y arriver…

    Reply
  4. Michelle Tochet

    C’est pour moi, une (ou quelques autres aussi) exception qui cependant confirme une règle à laquelle je crois vraiment. Aujourd’hui plus que jamais, un nom aide particulièrement, énormément, presque à tout coup. Il suffit de regarder un peu la chose de près. Humble.. avis.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.