Comment réussir le premier chapitre de son roman ?

Se lancer dans l’écriture du premier chapitre d’un roman est souvent source de stress. Voici nos six conseils pour vous aider à surmonter ce cap et à écrire une ouverture qui lance votre intrigue de manière dynamique.

1 : N’ayez pas peur !
Les auteurs pensent souvent que les éditeurs et les agents littéraires aiment leur faire peur, leur mettre la pression. Le premier chapitre d’un roman est très important, et beaucoup d’auteur pensent que si celui-ci n’est pas absolument parfait, ils n’ont aucune chance de voir leur roman publié. Sauf qu’il n’en est rien. En réalité, ce que cherchent les éditeurs et les agents littéraires, c’est une histoire sincère, originale et bien écrite. Et c’est que vous arriverez à produire si vous acceptez de commettre des erreurs et, parfois, d’écrire des choses médiocres. Rappelez-vous aussi pourquoi vous écrivez votre livre et établissez une architecture de récit. Celle-ci vous aidera à imprimer votre voix dès le début, dans l’écriture de votre premier chapitre.

2 : Choisissez un point de vue et le temps de votre action
Le premier chapitre d’un roman est aussi celui dans lequel vous devez affirmer votre voix narrative. Dans la littérature autrefois, les choses étaient plus simples : on choisissait entre la narration à la première personne du singulier et celle à la troisième personne du singulier et on racontait l’histoire au passé. Mais aujourd’hui, il n’est pas rare de trouver des romans qui jonglent avec les points de vue et les temps. Adoptez donc le narrateur et le temps qui vous semblent les plus appropriés à l’histoire que vous voulez raconter et respectez cela dès le premier chapitre.

3 : Commencez votre roman de manière naturelle
Quand on lit un bon roman, on a toujours l’impression que l’histoire se déroule de manière fluide, naturelle, et ce depuis la première ligne. Mais quand il s’agit d’écrire le sien, on comprend que les choix sont infinis pour commencer son intrigue. Pour faire court, il vous faut donc trouver le moment où démarrer votre histoire. Pensez à votre vie : vous avez eu un passé et vous aurez un futur, tous les événements qui s’y sont produits résultent d’un enchaînement particulier et mènent vers d’autres événements. Il faut que vous reteniez cela pour écrire votre roman. Cela vous permettra de mieux répondre à la question : « Quels sont les éléments que j’ai impérativement besoin d’expliquer pour commencer mon intrigue ? » et d’entrer directement dans le vif de l’action.

4 : Introduisez tout de suite un personnage fort
Cela peut sembler évident, mais trop de jeunes écrivains ne le font pas. Ils préfèrent introduire le protagoniste par le biais d’un ou plusieurs personnages secondaires qui nous parlent de lui. Cette technique est intéressante, mais pas pour commencer un roman. Dès le premier chapitre, il faut être plus direct. Il faut que le lecteur apprenne tout de suite ce que le héros sait, ce qu’il cherche à connaître, ce qu’il ressent, etc. C’est important pour construire votre intrigue, ça l’est aussi pour créer un sentiment d’empathie et/ou d’identification du lecteur envers votre personnage.

5 : Ne vous noyez pas dans des descriptions trop fouillées
Une autre erreur que les aspirants écrivains commettent souvent, c’est de vouloir faire des descriptions trop précises dès le début. Dans une ouverture de roman, il ne faut pas essayer de peindre à tout prix un tableau exact de la situation, où l’on connaîtrait la couleur de chaque objet, le parfum qui s’échappe de chaque fleur, le moindre son qui provient de la rue. Non, il faut rester plus flou, esquisser la scène. Vous aurez tout le loisir de combler les vides par la suite. Mais quid des romans qui s’ouvrent sur de grandes scènes de description ? Dans ces ouvrages, le décor a été conçu comme un personnage à part entière, et est effectivement utilisé comme tel. Mais, même dans ces livres, il est toujours présenté à travers le ressenti du héros. A ne pas oublier si vous souhaitez utiliser ce procédé.

6 : Osez !
De nombreux écrivains préfèrent souvent introduire leur histoire de manière humble, pour ménager le lecteur. Il ne faut pas ! Au contraire, il faut que vous affirmiez votre style, votre patte, dès le début de votre récit. Le premier chapitre doit être un concentré de ce que le lecteur pourra trouver dans la suite, il ne faut donc pas hésiter. Car une ouverture de roman réussie, c’est la garantie de voir votre lecteur prendre le menu complet, et peut-être même en redemander quand il aura dévoré votre roman !

(Crédit photo : © Csaba Peterdi – Fotolia.com)

Découvrez tous nos services aux auteurs !

tous les services 317x317

Vous écrivez et avez besoin de l’avis et des conseils de professionnels ? Nos services aux auteurs sont faits pour vous ! En savoir +

Faites corriger votre manuscrit !

visu-correction-carre

Une correctrice professionnelle débusque dans votre texte les erreurs d’orthographe, de grammaire et de syntaxe, les fautes typographiques, les lourdeurs et les répétitions. En savoir +

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.