Quel intérêt pour un écrivain de tenir un journal ?

quel interet de tenir un journalDe nombreux écrivains tiennent un journal pour coucher sur papier leurs pensées et impressions. Pourquoi ? Parce que cette introspection est prolifique et nécessaire pour l’écriture !

Virginia Woolf, Journal intégral (ed. Stock) : « A quel point un livre est-il influencé par la vie de son auteur ? Jusqu’où peut-on laisser l’individu contrôler l’écrivain ? Jusqu’où doit-on résister ou laisser libre cours aux sympathies et antipathies de l’individu qui est en chaque auteur ? Il nous faut répondre à ces questions, car rien n’est plus terrible que d’être guidé par ses préférences relationnelles. »

André Gide, Journal (ed. Folio) : « Un journal est particulièrement utile au moment d’évolutions spirituelles conscientes et douloureuses. Vous voulez savoir où vous en êtes. Il est particulièrement pertinent lorsqu’il relate l’éveil des idées ».

Susan Sontag Renaître : Journaux et carnets 1947-1963 (ed. Bourgois) : « Un journal n’est pas qu’un réceptacle pour nos pensées secrètes. Ce n’est pas un confident sourd et stupide. Dans mon journal, je suis moi-même. Il me transporte vers ma subjectivité, j’y suis émotionnellement et spirituellement indépendante. C’est donc une alternative à ma vie quotidienne, non une simple mention de celle-ci (…) Le journal d’un écrivain sert à construire, pièce par pièce, le rapport d’un auteur à lui-même. Il regorge de considérations sur la volonté : la volonté d’écrire, d’aimer, de renoncer à l’amour, de continuer à vivre. L’écrivain y apparaît comme un héros pour sa propre personne. Il y existe comme un être qui perçoit, souffre et lutte ».

Anaïs Nin : « C’est en tenant un journal que j’ai découvert comment capturer les moments présents. Ecrire ainsi toute ma vie m’a appris les éléments essentiels à la vitalité de l’écriture. Je ne veux pas conseiller à quiconque de tenir un journal ou de généraliser ses avantages pour le travail de l’écrivain. Cette habitude permet simplement de faire de nombreuses découvertes capables de diversifier vos textes. Parmi elles, les plus importantes sont le naturel et la spontanéité. Dans mon journal, j’écris uniquement sur ce qui m’intéresse et me touche à un moment donné. L’enthousiasme et la ferveur de cette écriture produisent une acuité que perd souvent un travail plus formel. L’improvisation, l’impulsion, le lâcher-prise créent d’innombrables images et expériences symphoniques ».

(Crédit photo : MZJ Words)

Retrouvez nos articles :
Ecrire un journal intime : pas si simple !
Sept conseils pour prendre vos notes avec un appareil photo
Comment trouver l’inspiration au quotidien ?

Découvrez tous nos services aux auteurs !

tous les services

Vous écrivez et avez besoin de l’avis et des conseils de professionnels ? Nos services aux auteurs sont faits pour vous ! En savoir +

Vous avez besoin d’un écrivain biographe ?

visu-biographe-carre

Vous avez envie de faire revivre vos souvenirs d’enfance, les rencontres et les événements qui vous ont marqué(e). Racontez-nous votre vie et nous l’écrirons ! En savoir +

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.