Quel est l’impact environnemental du livre ?

Quand on s’intéresse à l’impact du livre sur l’environnement, on pense tout de suite à la fabrication du papier et aux arbres coupés pour le fabriquer. Mais l’impact environnemental du livre concerne bien d’autres ressources. 

Pour étudier l’impact global d’un livre sur l’environnement, Terre Vivante, un éditeur écolo, a réalisé une « analyse du cycle de vie » (ACV) de ce produit. Concrètement, une ACV suit toutes les étapes de la vie d’un produit, depuis sa conception jusqu’à sa fin de vie ou son recyclage. L’objectif étant de déterminer à chaque étape, les impacts environnementaux et le moyen de les réduire.

Les différentes étapes du cycle de vie d’un livre

Lors de l’analyse du cycle de vie du livre on trouve 4 grandes étapes :

1 : La production de la pâte à papier (de la forêt à la feuille de papier)

2 : Le prépresse (mise en page, numérisation des images…) et l’impression

3 : Le façonnage (pliage des feuilles imprimées pour obtenir des cahiers qui sont ensuite agrafés, cousus ou collés, puis reliés à la couverture du livre) et la mise sous cartons

4 : Le transport (entre les principales étapes de fabrication)

A chaque étape, quels impacts sur l’environnement et la santé ?

La production de la pâte à papier vierge

– Le remplacementdes forêts anciennes par des monocultures d’eucalyptus engendre une perte de biodiversité et l’érosion des sols.

– La déforestation par le feu ou par des machines entraîne l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre et contribue au changement climatique.

– La fabrication de la pâte à papier et du papier s’effectuent généralement sur des sites différents, les papetiers utilisant souvent des pâtes d’origines géographiques multiples, ce qui accroît les transports.

– La fabrication de la pâte et le séchage du papier nécessitent une grande consommation d’énergie qui engendre des émissions de gaz à effet de serre.

– La fabrication du papier est aussi très consommatrice d’eau, même si une grande partie de l’eau utilisée est renvoyée dans le milieu naturel après épuration.

– L’utilisation de nombreuses substances chimiques (composés organochlorés…) est à l’origine d’émissions polluantes dans l’air et dans l’eau, qui sont toxiques.

– La fabrication de papier génère également des déchets (effluents issus du lessiveur) qui seront incinérés.

Le prépresse et l’impression

– Lors du prépresse, on utilise de l’électricité pour faire fonctionner les ordinateurs. Ensuite, l’impression consomme également de l’énergie (ces consommations sont négligeables par rapport à la consommation d’énergie globale liée à la fabrication d’un livre).

– Le principal impact de cette phase de prépresse est lié à la fabrication des plaques d’aluminium qui seront ensuite entièrement recyclées.

– Les encres et les solutions de nettoyage et de mouillage utilisées lors de l’impression contiennent des substances toxiques et polluantes pour l’air et pour l’eau.

Le façonnage et l’emballage

– Le façonnage est consommateur d’énergie, mais moins toutefois que les autres étapes du cycle de vie des livres (la fabrication du papier, le transport et l’impression).

– C’est la phase du cycle de vie qui occasionne le plus de rejets de substances cancérigènes après la fabrication de papier, à cause du pelliculage de la couverture réalisé à l’aide d’un film de polypropylène ou d’acétate.

– Le façonnage génère également des déchets de papiers, lors de la découpe des feuilles (la gâche de papier).

– Les impacts de la fabrication du carton d’emballage sur l’environnement sont les mêmes que ceux liés à la fabrication de papier recyclé (consommation d’énergie, d’eau…), mais en moindre proportion, car il n’est pas nécessaire de désencrer la pâte pour fabriquer du carton.

Le transport

– Les transports des matériaux nécessaires à la fabrication d’un livre contribuent à la pollution de l’air en rejettant des substances pouvant avoir un effet sur le système respiratoire. Cela est notamment dû au rejet de particules liées à l’utilisation de moteurs diesel.

– Ces transports contribuent également à l’épuisement des ressources en pétrole et à l’aggravation du réchauffement climatique.

Retrouvez l’intégralité de l’étude réalisée par l’éditeur Terre Vivante : Fabriquer des livres, quels impacts sur l’environnement ?

Découvrez en vidéo le processus de fabrication d’un livre dans notre article : Comment est fabriqué un livre ? (durée 1:55)

Partagez cet article

2 thoughts on “Quel est l’impact environnemental du livre ?

  1. Pingback: Un livre recyclé n’a-t-il aucun impact sur l’environnement ?

  2. Pingback: Etiquetage écologique : Hachette s’engage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.