Prix Prométhée et Max-Pol Fouchet

Les Prix Prométhée et Max-Pol Fouchet existent déjà depuis plus de 20 ans et semblent toujours rencontrer l’intérêt des auteurs (150 participants en 2009). Il faut dire que ces deux Prix sont quasiment les seuls à permettre aux auteurs de concourir en envoyant plusieurs de leurs textes. Les lauréats voient ensuite leurs textes édités à compte d’éditeur sous forme de recueil.

Nouvelles ou poésie ?

Le Prix Prométhée récompense un auteur de nouvelles dont le recueil sera édité à 2500 exemplaires aux Editions Privat-Le Rocher. Tandis que le Prix Max-Pol Fouchet s’adresse aux auteurs de poésie. Le recueil de poésie lauréat sera édité à 1500 exemplaires aux Editions du Castor Astral. En 2009, la qualité des poésies envoyées devait être assez inégale, car c’est finalement un recueil collectif qui a été édité.

Comment participer ?

Pour participer, les auteurs doivent s’acquitter de la somme de 20 euros (voir article 19 du règlement) censés couvrir « les frais de secrétariat et d’organisation ». Un montant certes un peu élevé, mais chacun des participants recevra ensuite un exemplaire du recueil lauréat de la catégorie (nouvelles ou poésie) dans laquelle il a concouru.

Jusqu’à quand envoyer des textes ?

Officiellement, il n’y a pas de date limite pour l’envoi des textes, car ces prix sont reconduits chaque année. Cependant, si vous souhaitez être parmi les lauréats 2010, mieux vaut envoyer vos texte avant le 1er avril 2010…

Pour en savoir plus : rendez-vous sur le site de l’Atelier Imaginaire qui organise les Prix.

Partagez cet article

4 thoughts on “Prix Prométhée et Max-Pol Fouchet

  1. Nelly Post author

    Guy Rouquet, Président de l’Atelier Imaginaire, organisateur des Prix a répondu à cet article :

    « En 2009, la qualité des poésies envoyées devait être assez inégale, car
    c’est finalement un recueil collectif qui a été édité. » :
    ==> C’est la première fois depuis la création du prix de poésie en 1982
    qu’il n’a pas été décerné. A la place, pour ne pas priver les amateurs, d’un
    recueil de poésie, nous avons décidé de publier une anthologie de poèmes
    inédits d’auteurs contempoorains en faisant appel à d’anciens lauréats, à
    des poètes appartenant aux deux jurys et aux trois meilleurs finalistes. Au
    total, nous avons réuni 39 contribitions.
    Pour la petite histoire, je précise que, dans le passé, à deux reprises, il
    nous est arrivé de publier, en sus du recueil: primé, un deuxième recueil
    comme prix spécial du jury.

    « Un montant certes un peu élevé, mais chacun des participants recevra
    ensuite un exemplaire du recueil lauréat de la catégorie (nouvelles ou
    poésie) dans laquelle il a concouru. »
    ==> Ce montant est identique depuis plus de dix ans. Je précise que
    l’ensemble des frais d’inscription ne couvre que le quart des frais
    d’organisation. Ces derniers sont très lourds puisque chaque jury compte 20
    écrivains. J’ajoute que les deux lauréats sont invités – tous frais payés –
    à recevoir leur prix à Lourdes pour rencontrer les jurés et assister aux
    Journées Magiques (5 journées de spectacles, récitals, débats, expositions,
    etc. dans les Hautes-Pyrénées). Cf. programme de l’année 2009 sur Internet.

    Reply
  2. Frédérique MARTIN

    Bonjour,

    Lauréate du Prix Prométhée en 2004 avec « L’écharde du silence », je viens vous faire un petit signe d’amitié. C’est effectivement un prix qui peut changer bien des choses, ce qui a été le cas pour moi puisque j’ai publié quatre autres livres depuis.
    Votre site est clair et précis et lorsque j’ai débuté, j’aurai bien aimé trouver de tels renseignements.
    Cordialement. Frédérique MARTIN.

    Reply
  3. enviedecrire

    @hugues
    d’après le site de « l’atelier imaginaire » qui organise le concours : ce dernier a été suspendu pour 2012. Désolé 🙁

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.