Pourquoi et pour quoi écrire un roman ?

Laure Pécher est agent littéraire, éditrice et animatrice d’ateliers d’écriture sur le roman. Découvrez un reportage vidéo sur l’atelier d’écriture de Laure Pécher sur : sa page chroniqueur.

Tous les 15 jours, retrouvez sur enviedecrire.com la chronique de Laure Pécher. Elle aide les apprentis écrivains à repérer les pièges habituels des débutants et à écrire un premier roman à la structure solide.

Lorsqu’un meurtre est commis, l’enquêteur et l’autorité judiciaire cherchent deux choses : le mobile et l’intention. Pour trouver le mobile, l’enquêteur se demande : « A qui profite le crime ? » Une des caractéristiques du tueur en série par exemple est d’agir sans mobile apparent. C’est ce qui le distingue d’un braqueur de banque, ou d’un terroriste. Quant au juge, il se demandera pour déterminer l’intention de l’accusé : a-t-il tué avec l’intention de tuer, ou avec l’intention de se protéger, de neutraliser la victime etc. C’est également ce que fait l’éditeur face à un manuscrit. Il se demande pourquoi et pour quoi il a été écrit.

Ne pas confondre mobile et intention

Des questions que l’auteur aura intérêt à se poser avant de commencer à écrire un roman. Cela lui évitera quelques écueils, en particulier celui de faire subir au récit des motivations et des intentions qui lui nuisent. L’auteur veillera par exemple à distinguer son mobile (acquérir un statut social, gagner de la notoriété ou de l’argent…etc) de son intention (témoigner, expliquer, transmettre…etc). Il devra également définir aussi précisément que possible la nature de son désir.

Produire un univers

Le mobile qui, étymologiquement comprend en lui l’idée du mouvement, est le déclencheur. Il se trouve en amont de l’acte, quelque part dans les profondeurs de l’âme, alors que l’intention renvoie à l’acte et au destinataire de l’acte. L’auteur expérimentera donc avant de démarrer l’écriture de son premier roman une auto-analyse, aussi modeste soit-elle. Si la motivation qui préside à ce projet d’écriture est étrangère à l’irrésistible volonté de produire un univers, de le faire vivre et d’y tirer des ficelles, alors le projet, sans doute, est-il à reconsidérer…

EXERCICE PRATIQUE
Pour mieux comprendre pourquoi et pour quoi vous écrivez, répondez en toute sincérité à ces questions :
– Pourquoi je veux écrire un roman ?
– Pourquoi je veux écrire ce roman ?
– Quel est mon mobile ?
– Quelle est mon intention ?

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.