Comment faire vivre un personnage de roman ?

Laure Pécher est agent littéraire, éditrice et animatrice d’ateliers d’écriture sur le roman. Découvrez un reportage vidéo sur l’atelier d’écriture de Laure Pécher sur : sa page chroniqueur.

Tous les 15 jours, retrouvez sur enviedecrire.com la chronique de Laure Pécher. Elle aide les apprentis écrivains à repérer les pièges habituels des débutants et à écrire un premier roman à la structure solide.


La meilleure façon de faire exister un personnage est de le connaître dans ses moindres détails. Mais il en existe d’autres.

-Les techniques scénaristiques

Imaginez que vous êtes spectateur et que sur l’écran apparaisse en première image une femme à genoux, en larmes, tremblante, les yeux exorbités, un revolver posé sur la tempe. Vous ne savez rien d’elle, et pourtant vous en savez suffisamment pour qu’elle existe sous vos yeux. C’est la peur qui la fait exister et rien que la peur.

Un sentiment que vous connaissez si bien que vous le vivez en même temps qu’elle. Vous êtes en empathie et vous créez alors un personnage à part entière qui, parce qu’il tremble sous vos yeux, peut également penser, aimer, envier, tuer.

Les ressorts de l’identification

Plus une situation est émotionnellement forte, plus un personnage éprouve quelque chose de violent, mieux il existe aux yeux du spectateur comme à ceux du lecteur. A l’inverse un personnage lisse dont la souffrance n’est pas visible, qui ne vit aucun drame particulier, aura plus de mal à exister. Il lui faudra alors une personnalité fouillée, complexe, ambiguë, contradictoire, fruit du seul talent de son créateur.

Avoir conscience du pouvoir de l’émotion n’est pas inutile. Les romans populaires, qui ne sont pas de mauvais romans à partir du moment où ils fonctionnent, condition première à leur existence, jouent avant tout sur les émotions. Un romancier aux ambitions plus littéraires peut-il lui pour autant y avoir recours ?

La réponse est oui. Relisez Victor Hugo, relisez Balzac ou Dostoïevski, vous y trouverez des personnages principaux ou secondaires, des méchants et des moins méchants qui existent grâce à la force de leurs émotions.

EXERCICE PRATIQUE

– Dans les scènes de roman qui vous ont le plus fait vibrer, cherchez ce qui a provoqué chez vous cette réaction. Quel personnage associé à quelle émotion en est à l’origine ?

– Dans le roman que vous souhaitez écrire, déterminez les émotions à même de faire exister les personnages qui vous semblent trop lisses ou trop en retrait.


Partagez cet article

2 thoughts on “Comment faire vivre un personnage de roman ?

  1. Pingback: Comment faire vivre un personnage de roman ? « SUN CLUB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.