Premier accord entre un libraire indépendant et Google eBooks

Le moteur de recherche a trouvé un petit réseau de librairies qui accepte de vendre les livres de sa plateforme de distribution Google eBooks.  

Ca y est, Google entre dans les librairies physiques ! Le 17 novembre, le responsable du programme Google Livres, Philippe Colombet, a annoncé avoir trouvé un accord avec Charles Kermarec. Celui-ci, libraire indépendant à Brest, accepte de vendre les livres de la plateforme de distribution Google eBooks dans son magasin brestois, mais aussi dans les six autres points de vente du réseau Leslibraires.fr, en cours de constitution.

Car c’est là l’une des autres conséquences de l’accord : la mise en place d’un nouveau réseau de libraires indépendants en ligne. Le choix est-il judicieux ? Pas certain, quand on sait que son futur concurrent, 1001libraires.com, a déjà licencié quatre de ses sept employés, alors qu’il n’existe que depuis mai !

Affiliation ou site clone

Néanmoins, le projet est en cours de réalisation. Les libraires du réseau en ligne auront le choix entre deux options d’appartenance au portail. Pour ceux qui possèdent déjà un site Internet, il y aura le système d’affiliation : leslibraires.fr renverra vers leur site, contre une commission de 5,5 % sur les ventes réalisées via la plateforme. Et pour les autres, ils auront la possibilité, pour 250 € par mois, d’avoir accès à un site clone : un site qui ressemblera à celui de la librairie Dialogues, mais avec son catalogue propre.

Par ailleurs, la plateforme proposera aussi un accès à un site professionnel, afin, selon Livres Hebdo, « d’aider les libraires à mieux répondre aux appels d’offres des collectivités ».

(d’après Livres Hebdo)

Sur le même sujet, lire aussi : 

L’avenir sur Internet des petits libraires est-il menacé ?

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.