Pourquoi Mary Shelley a-t-elle écrit Frankenstein ?

En tant qu’auteur, vous avez sans doute remarqué que les idées qui servent de point de départ aux histoires arrivent sans prévenir. Elles surgissent au détour d’une conversation entendue dans les transports en commun, de la lecture d’un journal, d’une scène observée dans la rue. Vous êtes souvent d’abord spectateur et tout à coup une idée émerge de ce que vous venez d’entendre, voir ou lire et vous pensez que vous pourriez bien écrire une histoire à partir de cela.
Mais comment les écrivains les plus reconnus ont-ils trouvé les idées qui ont servi de point de départ à leur meilleur livre ? Enviedecrire vous révèle leurs sources d’inspiration.

Mary Shelley et son roman Frankenstein

Mary Shelley était en vacances dans les Alpes suisses avec son futur mari Percy Bysshe Shelley et sa belle-soeur Claire. Ils passaient beaucoup de temps avec le poète Lord Byron et son ami John Polidori. Au cours d’une nuit de tempête, ils décidèrent de lire à haute voix des histoires de fantômes. Puis Byron suggéra que chacun d’entre eux écrive une nouvelle effrayante pour distraire les autres. Au départ, Mary Shelley eut du mal à écrire une histoire. Une nuit, elle fit un cauchemar dans lequel un médecin créait un monstre à partir de morceaux de corps humain. Elle fut tellement inspirée qu’elle écrivit non pas une nouvelle, mais tout un roman.

Marianne Jaeglé, chroniqueuse pour Enviedecrire, vous explique comment trouver l’inspiration.

Découvrez : les sources d’inspirations de Truman Capote

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.