Offrir un livre reste une valeur sûre pour Noël

Selon une étude, le livre arrive en 2e position des cadeaux que les Français souhaitent le plus recevoir à Noël. Mais ils sont plus hésitants à en offrir.

42 % des Français souhaitent qu’on leur offre un livre à Noël. C’est le résultat de l’enquête annuelle sur les Français et Noël, publiée il y a quelques jours par le cabinet d’études Deloitte. Le livre constitue ainsi le deuxième cadeau favori dans l’Hexagone cette année, juste derrière l’argent (43 %), mais devant les chèques cadeaux et les parfums et produits cosmétiques (34 %).

Par rapport à 2010, la proportion de Français souhaitant recevoir un livre a progressé de 9 %. Ce succès se retrouve au niveau européen, où le livre arrive même en tête des cadeaux les plus désirés (48 %), devant l’argent (44 %) et les voyages (34 %).

Un cadeau de moins en moins populaire chez les jeunes

En revanche, l’engouement se perd un peu au moment où l’on parle des achats de cadeaux. En 2011, seulement 31 % des Français – et 35 % des Européens – ont ainsi l’intention d’offrir des livres. Le présent le plus communément envisagé en France risque, cette année encore, d’être le chocolat (57 %), alors que ce devrait être le parfum et les produits cosmétiques (53 %) pour l’ensemble de l’Europe.

Dans son étude, le cabinet Deloitte s’est également intéressé plus particulièrement aux enfants et aux adolescents. D’où il ressort, sans surprise, que le livre perd du terrain peu à peu. S’il apparaît toujours dans le top 10 des cadeaux les plus offerts pour les deux tranches d’âge, sa part a diminué par rapport à l’année dernière (- 4 % chez les enfants, – 7 % chez les ados).

(d’après Deloitte)

Partagez cet article

One thought on “Offrir un livre reste une valeur sûre pour Noël

  1. bregman

    Je crois que les adolescents et enfants se coupent de plus en plus du monde du livre. Il faut dire que leurs parents font déjà partie d’une génération plus « télé-écrans » que celle qui les précédait et que nombreux sont ceux qui ne possèdent pas de bibliothèque à la maison. Aujourd’hui, en architecture, on ne conçoit plus un salon avec coin bibliothèque, mais plutôt avec coin console de jeux !
    Et puis nous évoluons dans un monde qui évolue à vitesse exponentielle. Nous faisons partie de la génération zapping : « Pourquoi perdre du temps à lire un livre alors que les meilleurs finissent toujours par donner de bons films ?! »
    J’admire vraiment le succès de J.K. Rowling. C’est grâce à des auteurs comme elle que certains jeunes ont pu goûter aux plaisirs de la lecture.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.