MÉTAMORPHOSE…

Votez pour cette nouvelle en la partageant sur Facebook et Twitter !

Pour ceux qui disent que la mort est un grand tunnel tout noir qui s’étire à l’infini du vide et qu’il n’y a rien au bout, Je dirais qu’ils n’en savent rien.
Moi, j’ai vu la lumière… J’ai vécu et aimé ce voyage.
Je venais d’être opérée et le moins qu’on puisse dire c’est que ça se passait mal!
Je conserve de mon réveil un souvenir amer.
La bouche sèche, le ventre douloureux, la respiration difficile, je revenais « doucement » à la vie…Des tuyaux me reliaient à des flacons suspendus au-dessus de mon lit.
Reliée à toute sorte d’instruments qui m’empêchaient de bouger ou de respirer, angoissée, j’essayais d’appeler, mais aucun son ne sortait de ma bouche car j’étais intubée.
J’entendais le bip… bip de la machine me rattachant au monde chuinter et soudain le son s’emballât…Aussitôt, je sentis mon corps se cambrer, mon esprit se diluer …Je flottais au-dessus de moi…
Je voyais les infirmières s’agiter et crier…Vite, vite, son cœur c’est arrêté …
J’avais peur – un froid insupportable me traversait…
J’étais désintégrée, écartelée, mes cellules éparpillées…
Puis plus rien…
Un trou noir – profond… Un tunnel de velours.
Les formes et les distances n’avaient plus de sens. Pourtant, tout au fond de ma conscience je sentais qu’une chose bizarre était en train de se produire. Je n’avais plus mal. Plus peur.
D’étranges énergies me traversaient.
Mon regard étonné avait franchi la barrière des apparences.
Mon esprit lentement enregistrait le changement de rythme. Tout doucement on me prenait la main, me guidant vers un espace-temps.
J’évoluais dans une douce lumière.
Sans angoisse je sentais ma vie défiler dans un cercle chatoyant.
Je pouvais voir voler les étoiles, entendre le bruissement de l’univers.
Je sentais…
Je savais…
Que chaque seconde qui passait m’était offerte. Une force tranquille m’envahissait.
Au-dessus de ma tête apparurent des brumes scintillantes formant un globe de lumière qui commença à irradier et à tourner autour de moi, m’entourant de chaleur.
Des êtres de lumière attendaient sans bouger.
Des milliers d’hommes, femmes, enfants tous silencieux.
Je pouvais les « voir » s’étirer au loin, à l’infini, formant une immense fresque.
Alors que je m’approchais d’eux, une silhouette se détachât et me tendit la main. Je pensais du fond de mon inconscience que c’était certainement un ange.
Plongée dans l’extase, j’entendais sa voix, plutôt une vibration pareille à des milliers de clochettes, aborder ma conscience…
—Vous devez quitter les lieux, les vivants ne doivent rester ici que peu de temps. Retournez sur terre. Chaque heure est écrite dans le grand livre, la vôtre n’est pas pour aujourd’hui. Il y a beaucoup à faire sur terre …
Je ne voulais pas et je criais : —Laissez-moi, je suis si bien…En bas, il y a la souffrance. Le malheur.
— Vous devez accepter votre destin et vivre chaque jour de votre vie comme un cadeau. Le présent vous attend en bas. Vous êtes à la frontière de l’éternité. Vous devez retrouver le chemin du retour sinon vous risquez d’errer là sans rien trouver. Tout ici-bas a un sens et vous le découvrirez de retour sur terre. Des êtres de lumières guideront votre nouveau chemin. Vous déchiffrerez jour après jour leurs signes. Des entités viendrons vous « parler » avec insistance – vous ne comprendrez pas très bien ce qu’ils vous veulent, mais vous vous souviendrez de cette expérience inédite. Vous accepterez leur message…Ensuite, vous les interpréterez afin d’aider votre prochain.
Chacun de ces « mots » me pénétraient. Je percevais le multiple langage de l’univers, je faisais corps avec les esprits et une étrange allégresse s’empara de moi, je n’allais pas mourir.
J’avais ressenti la fantastique puissance mentale d’un être de lumière.
Et la paix s’installât dans mon cœur…
…Mon cœur qui se remit à battre.
Un saut dans le vide, je sentais que l’on me rejetait …Puis une déflagration de lumière et la douleur qui revenait dans mon corps.
Le ciel se mit à basculer…La réalité exploser et je me réveillais.
J’ouvrais les yeux. Je sentais un étrange bouleversement autour de moi et pendant un moment, ma vue se troubla.
L’infirmière inquiète se penchât au-dessus de moi et me demandât :
—Ça va ?
— Je suis morte ?
Elle me regarda en souriant et me répondit : — Non ! Mais, vous nous avez fait peur -Votre cœur c’est soudain emballé et c’est arrêté…Ouf ! Vous revoilà !
Je revenais doucement.
Une étrange paralysie due aux traitements anti- douleur me faisait penser que j’avais rêvée. Mais non, j’étais sûr d’avoir traversé le miroir et dans ce voyage fantastique, parlé aux anges.
Et, viscéralement, je savais que quelque chose avait changé, mais je ne savais pas encore quoi…
Des êtres bizarres avaient traversés ma nuit, m’offrant d’étranges énergies et je sus que j’étais sauvée.
L’univers tel que je le connaissais me tendait les bras, me parlait.
Mon esprit s’élançait vers ces voix qui me guidaient. Tant de fois je les avais écouté mais pas entendu et maintenant, il était temps de me plier à leurs exigences.
En l’espace d’une seconde à la fois éphémère et éternelle, je comprenais que telle était mon destin…Ma renaissance !
Je serai VOYANTE !
Car, là-haut j’avais fait un pacte.
Il était temps pour moi de l’exécuter.
J’ai maintenant la lourde tâche d’aider les gens.
Dans mes prédictions, je parcoure avec eux le temps de leurs vies, le temps de leurs amours, de leurs déboires…
… La symétrie du monde…L’ordre des choses…
Tout s’était agencé en un plan que je ne pouvais concevoir. Toute mon enfance m’avait préparé à l’impressionnante découverte de ma médiumnité…
Je me laisse guider par les êtres de lumières qui me murmurent doucement :— Tout ici-bas a un sens et tu le découvres chaque jour. Des entités guident ton chemin. Tu déchiffres jour après jour les signes …Tu acceptes leur message…Ensuite, tu les interprètes afin d’aider ton prochain.
J’ai balayé les spectres…
Tout a été difficile.
Je repousse le passé, il se retire…
Se tait. …
Il en reste un murmure…
Souvenirs vagues, flous, de cette chape de plomb qui pesait sur moi.
J’en ai fait une force.
Dehors, la pluie s’est mise à tomber, douce …Je bats mes cartes …la Papesse s’échappe du tas…
Mauvaise nouvelle ? Non…
Mon ange gardien me souffle à l’oreille que tout va bien…Que cette carte est mon support, ma carte d’identité – qu’elle me confirme ma médiumnité et que ma quête est terminée.
Que tout va bien dans le meilleur des mondes…Mon monde des ombres.

 LILIANE ROSE MIGNON

Partagez cet article

One thought on “MÉTAMORPHOSE…

  1. Mae dugoua-jacques

    Ce texte est extrêmement poignant c’est exactement ainsi que l’on s’imagine ce « voyage » un grand bravo à l’auteur

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.