« Lire les manuscrits, c’est une toute petite partie du travail »

Dans le cadre du Salon du livre de Paris 2013, Enviedecrire est allé à la rencontre des éditeurs pour leur poser cette question simple : « A quoi sert un éditeur ? » Voici la réponse de Véronique Ducros éditrice et gérante de la maison d’édition Au-delà du raisonnable.

http://www.dailymotion.com/video/xywe0m

 

Partagez cet article

2 thoughts on “« Lire les manuscrits, c’est une toute petite partie du travail »

  1. Lena Ache

    il est clair que le point crucial pour un auteur auto-édité est bien la distribution de ses livres. A ce titre , on voit émerger des plateformes de lecture gratuite comme monbestseller.com ou piluke.com qui ont pour objet de confronter l’auteur à un lectorat et pour l’éditeur de dénicher de nouveaux textes.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.