Lettre à Queneau : Votre non-réponse serait regardée comme une fuite facile

Cher Monsieur Queneau,
Dans l’antichambre des recalés de l’écriture
Dominique Charnay
(Denoël, avril 2011)

 

6.0 Bouton Commandez 100-30

 

Dans son livre intitulé Cher Monsieur Queneau et sous-titré Dans l’antichambre des recalés de l’écriture, le journaliste Dominique Charnay nous offre une centaine de lettres que des écrivains débutants ont adressées à Raymond Queneau pour accompagner le manuscrit qu’ils lui envoyaient. L’auteur de Zazie dans le métro était alors responsable du comité de lecture de Gallimard. Le livre présente ces lettres d’écrivains amateurs ou d’auteurs en devenir qui témoignent en toute sincérité de leur passion d’écrire.

Découvrez un extrait d’une de ces lettres adressées à Queneau :

1968
Mosieuye,

Ceci est une missive assez présomptueuse. Je m’explique. Je  me suis rendu coupable d’une atteinte à la littérature constituée se présentant sous la forme d’une centaine de pages blanches recouvertes de menus caractères assez semblables à ceux qui maculent cette feuille-ci. Je voudrais avoir dessus l’avis de quelqu’un d’autorisé. Pourquoi vous ? Je ne pense pas que vous soyez particulièrement friands de superlatifs, c’est pourquoi je les tairai.
Je sais que c’est demander là une chose difficile et inhabituelle, mais au diable la timidité du pauvre débutant s’adressant au faraon (hum) en place.
Acceptez-vous de lire ma prose sans la « lire » mais tout en la lisant ? Je veux dire hors Gallimard.
Vous êtes probablement fort occupé,  mais sachez que ce n’est pas une excuse valable et que votre non-réponse serait regardée comme une fuite facile.
A la relecture, tout ceci ne me paraît guère convaincant et, somme toute, assez naïf dans l’intention. Bah. (…)

A suivre … En juin sur enviedecrire.com, découvrez chaque vendredi un nouvel extrait d’une lettre adressée à Queneau

A voir : l’interview vidéo de Dominique Charnay


 

Partagez cet article

One thought on “Lettre à Queneau : Votre non-réponse serait regardée comme une fuite facile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.