Lettre à Queneau : Un prix littéraire (petit) me comblerait

Cher Monsieur Queneau,
Dans l’antichambre des recalés de l’écriture
Dominique Charnay
(Denoël, avril 2011)

 
6.0 Bouton Commandez 100-30

 

Dans son livre intitulé Cher Monsieur Queneau et sous-titré Dans l’antichambre des recalés de l’écriture, le journaliste Dominique Charnay nous offre une centaine de lettres que des écrivains débutants ont adressées à Raymond Queneau pour accompagner le manuscrit qu’ils lui envoyaient. L’auteur de Zazie dans le métro était alors responsable du comité de lecture de Gallimard. Le livre présente ces lettres d’écrivains amateurs ou d’auteurs en devenir qui témoignent en toute sincérité de leur passion d’écrire.


Découvrez un extrait d’une de ces lettres adressées à Queneau :

« Saint Denis, 17 novembre 1959

Monsieur et Maître,

Ah ! que c’est donc beau l’instruction !!
Votre zazye est un chef-d’oeuvre du genre ; mais faut-il que vous ayez un gros bagage de grammaire « Franzaize » pour vous permettre d’en jeter à gogo par-dessus bord. Hélas ce n’est pas mon cas et j’en rage (cela après avoir lu votre zazye). Aidez-moi à corriger un roman écrit depuis trois ans et qui attend un homme de bonne volonté et un éditeur que je n’ai pas encore cherché ; or vous pouvez être cet homme de bonne volonté à deux dimensions, Queneau Gallimard. (…)

Des fautes vous en trouverez à la pelle, à cause de la communale… bien sûr. Je ne mets pas de timbre dans ma lettre, j’aurais l’air de vous obliger à une réponse ; vous pouvez jeter ma lettre au panier et en rire, ou me fixer un rendez-vous, à vous de décider. Mon manuscrit attend.
Je ne suis pas dans le besoin immédiat ; bien sûr que non, mais j’ai pas mal de travaux (sans doute mauvais) qui dorment là, et cela m’arrangerait tant de savoir si mon travail est réel, et puis aussi le plaisir d’un peu d’argent gagné par ce travail me consolerait de mes pauvretés. Comprenez bien ce pluriel, et un prix littéraire (petit) me comblerait. (…) »

 

A suivre … En juin sur enviedecrire.com, découvrez chaque vendredi un nouvel extrait d’une lettre adressée à Queneau

A voir : l’interview vidéo de Dominique Charnay


 

 

Partagez cet article

One thought on “Lettre à Queneau : Un prix littéraire (petit) me comblerait

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.