Les ventes de livres en baisse de 1 % en France cet été

Le troisième trimestre 2011 a marqué un léger recul dans la vente de livres par rapport à la même période en 2010, selon le baromètre de Livres Hebdo.

L’été n’a pas été une période favorable pour les libraires français. L’hebdomadaire Livres Hebdo, qui vient de publier son étude trimestrielle, montre qu’ils ont connu un ralentissement d’activité pour les mois de juillet, août et septembre. En valeur, celle-ci se chiffre à – 1 % par rapport à la même période de 2010. On estime ainsi que le panier d’achat a diminué d’un euro en moyenne, à 16 euros. Si l’on s’en tient au nombre de livres vendus (c’est-à-dire au volume), cette baisse atteint même – 3 %.

Principales victimes : les petites librairies et les supermarchés

D’une année sur l’autre, la fréquentation des points de vente a aussi été en « net recul », révèle l’hebdomadaire, sans donner de chiffres précis. Le baromètre de Livres Hebdo montre par ailleurs que ce sont les hypermarchés et les librairies de deuxième niveau (les petits points de vente de proximité, les supermarchés et les magasins populaires) qui ont le plus souffert cet été (- 4,5 % d’activité).

En revanche, ceux qui sont les mieux sortis sont les librairies du premier niveau, c’est-à-dire les grosses librairies et les grandes surfaces culturelles. Eux ont ainsi vu progresser la somme moyenne dépensée dans leur commerce de 3 euros. Quant à la vente à distance et aux clubs, leur activité a augmenté de 3,5 % entre juillet et septembre.

(d’après Livres Hebdo)

 

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.