Les ventes de livres en baisse au mois de mars

Par rapport à février, le marché du livre s’est contracté de 2 %. Les hypermarchés sont les plus touchés, selon le baromètre publié par Livres Hebdo.

La vente à distance (sites Internet et clubs) ne sauve donc pas la mise. Seule catégorie de vente à progresser par rapport au mois précédent (+ 8 %), elle ne compense pas les chiffres des autres circuits de distribution, tous orientés à la baisse.

Une tendance annuelle stable

Ce sont les hypermarchés qui sont les plus affectés par cette régression du marché. Ils perdent 6  %. Les ventes dans les librairies de deuxième niveau, qui regroupent les librairies de taille modeste, les points de vente de proximité, les supermarchés et les magasins populaires, diminuent, elles, de 4 %. Quant aux librairies de premier niveau, qui rassemblent les grandes librairies et les grandes surfaces culturelles, elles ne baissent que de 2 %.

Sur les douze derniers mois, la tendance est moins défavorable, puisqu’elle se maintient légèrement en-dessous de 0 %.

Les chiffres sont exprimés en euros courants, c’est-à-dire qu’ils tiennent compte de l’inflation.

(d’après Livres hebdo)

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.