Les secrets d’écrivain de Régine Deforges

Décédée le 3 avril 2014, Régine Deforges était née en 1935. Elle a été la première femme en France à fonder sa maison d’édition en 1968. Elle avait choisi d’éditer de la littérature érotique ce qui lui a valu de nombreuses démêlées avec la justice. Son roman La Bicyclette bleue (remake français d’Autant en emporte le vent) publié en 1981 et premier d’un cycle de plusieurs livres a été vendu à 10 millions d’exemplaires.

L’affaire du Cahier volé vous a-t-elle poussée à écrire ?
A ce moment-là j’écrivais, sans imaginer devenir écrivain. J’aimais trop les livres et la lecture. Cela me semblait hors d’atteinte tellement j’étais fascinée. L’affaire du Cahier volé m’a empêchée d’écrire pendant vingt ans. Chaque fois que j’éprouvais le désir d’écrire, je ressentais la même terreur, le même empêchement. C’est toujours vrai. En travaillant tous les jours, chaque livre me prend deux ans et demi. C’est long.

(…) vous semblez avoir bien du mal à écrire, pourquoi écrire ?
Je n’écris pas facilement, j’ai du mal. Il me faut deux à trois ans et demi pour écrire un livre. Mais quand on aime la littérature, on hésite longtemps avant d’écrire parce qu’on admire l’écriture des autres. Et puis un jour, on s’y met, moi ce fut avec Le Cahier volé, en 1978, que je m’y suis mise. J’ai un autre livre en chantier, j’ai déjà écrit 150 pages, c’est beaucoup pour moi.

Avez-vous écrit vos mémoires en plusieurs étapes ?
Non, je les ai écrites d’un seul bloc, dans la souffrance. Certains épisodes de ma vie m’ont fait revivre des situations insupportables. Celles qui entourent Le Cahier volé, les procès, les flics, les interdictions. Je n’aurais pas la force de revivre cela, je ne savais pas qu’après 1968, j’aurai autant d’ennuis pour publier des livres érotiques. J’étais naïve. En fait, c’est une minorité de gens qui s’intéresse au sexe, à la liberté.

 (Sources : ouest-france.fr, actualité poitou-charente, crédit photo : ©JLPPA-Van Parys)

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.