Les recettes secrètes des écrivains

Un esprit sain dans un corps sain. Que mangent les grands écrivains avant d’écrire ? Certains plats peuvent-ils nourrir l’esprit ?

Mens sana in corpore sano. Pour avoir un esprit et un corps équilibré, certains auteurs n’hésitent pas à faire du sport. D’autres cuisinent leur recettes préférées. Certes, manger comme Hemingway ne vous fera peut-être pas écrire comme lui, mais par curiosité et pour lire les recettes écrites par les écrivains eux mêmes, le site Flavorwire a répertorié leurs plats favoris.

Les oeufs à la Nabocoque

Les conseils littéraires et culinaires ne sont pas forcément à dissocier. L’auteur de Lolita préconise des protéines. En 1972, il envoie sa recette d’oeufs à la coque à Maxime de la Falaise, journaliste culinaire pour Vogue. « Faites bouillir de l’eau dans une casserole (s’il y a des bulles, c’est que ça bout !) Approchez doucement les oeufs de l’eau bouillante pour les préparer à ce qui les attend« . Pour Hemingway, il faut tout faire frire. « L’écrivain doit consacrer une grande partie de son temps à la nourriture. Et doit à tout prix goûter dans sa vie, la truite frite« . La romancière Colette conseille elle de manger des truffes avant d’écrire : « Accompagnées de vin blanc sec et non de champagne, elles aident à la digestion« .

La cuisine inspire les écrivains

Selon Salman Rushdie, rien ne vaut les repas de l’enfance, quels qu’ils soient : « Ce sont des souvenirs magiques« . Peut-être vous apporteront-ils alors l’inspiration pour écrire, comme la madeleine de Proust. Un gâteau à la noix de coco a ainsi inspiré Emily Dickinson pour son poème The things that never can come back, are several. L’histoire raconte qu’elle a même écrit ce poème au dos de la recette.

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.