Les premiers romans passent à la trappe

La rentrée littéraire de janvier 2011 mettra en avant 49 premiers romans sur un total de 329 romans français. C’est peu si l’on compare à janvier 2010 qui avait présenté 73 nouveaux romans. C’est inquiétant quand l’on sait que la moyenne de premiers romans a été de 70 sur les 5 dernières années.

L’analyse de Christine Ferrand, rédactrice en chef de Livres Hebdo : « (…) les éditeurs ont étoffé leur offre et surtout misé sur des valeurs sûres. Les premiers romans en font les frais. Il faut dire que la plupart de ceux qui avaient été programmé début 2010 sont passés totalement inaperçue. C’est dommage. »

(d’après Livres Hebdo 10/12/10)

Partagez cet article

One thought on “Les premiers romans passent à la trappe

  1. Boisgard

    Il est normal que les premiers romans ne fassent pas un tabac en librairie, car aucune publicité n’est faite par les éditeurs pour les promouvoir. Quand on voit de quelle manière le Goncourt a été attribué cette année, sans aucune analyse de la valeur réelle de l’ouvrage mais pour cirer les pompes d’un « auteur », il y a de quoi décourager les acheteurs-lecteurs sensés (je ne parle pas des nombrilistes qui se rengorgent d’avoir lu ce genre de livre).

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.