Les poètes en colère

Deux pétitions circulent actuellement dans le monde de la poésie. Les poètes revendiquent plus de considération de la part du CNL et de la ministre de la culture.

Deux pétitions circulent parmi les poètes français. La première date du 25 juin, elle s’oppose à la liquidation de la commission poésie du CNL (Centre Nationaldu Livre). Plus de 180 auteurs ont signé contre cette réforme qui devait à l’origine être mise en place le 1er janvier 2013.

L’intervention d’Aurélie Filippetti

La réforme était passée le 12 mars, dans le but de supprimer six des dix-huit thématiques du CNL. La poésie fusionnait ainsi avec le théâtre et le roman. Les poètes, craignant de passer désormais inaperçus ont lancé cette pétition, qui a été entendue par Aurélie Filippetti. Le 18 juillet, le Ministère de la Culture a annoncé une « remise à plat de la réforme des commissions du CNL« .

Le combat ne s’arrête pas

Mais pour les poètes, rien n’est encore joué. Pour un porte-parole : « Tout commence à partir de maintenant et il est exclu que la réforme engagée serve de base à la concertation« . C’est pourquoi une lettre ouverte a été adressée à la ministre, déjà signée par l’académicienne Florence Delay et les lauréats Goncourt Patrick Chamoiseau et Jean Echenoz. Dans cette dernière, ils engagent la discussion autour de la nature du CNL :  » Convaincus que l’action publique décide de l’avenir du livre et de la littérature dans la vie des citoyens, nous vous prions de remettre le CNL au cœur des débats qui nous traversent, au cœur de nos inquiétudes et de nos espoirs. Nous formons le vœu que la réforme ne soit pas élaborée avant une réflexion générale souhaitée et profondément souhaitable. » Ils demandent ainsi directement à Aurélie Filippetti de tenir des « assises du livre et de l’écrit« .

Sources :
Le monde
L’Express

Partagez cet article

4 thoughts on “Les poètes en colère

  1. Rebecca Bourgeois

    Voilà qui est une aberration et une honte pour notre pays qui se targue si régulièrement de « pays de la culture » !!!
    Chaque type de littérature , poésie, roman, théâtre , essai, etc, est unique. Que le gouvernement veuille tout fusionner au sein du CNL n’est-il pas la preuve de l’inculture de certains de nos gouvernants?
    Un exemple: Je n’écris, personnellement , que de la poésie, en général de forme classique ou néo-classique. Ma fille s’est attaquée à son deuxième roman, qui fait la part belle au surnaturel. Mon fils est auteur-compositeur. Chacun de nous a une vision personnelle à la fois de son art . Nous avons tous une tournure plus « artistique » qu’une grande partie de la population, mais si différente les uns des autres!!
    Plus largement que dans notre simple cercle familial, cela n’est-il pas vrai de tous les auteurs? Quoique tous auteurs, ne sont-ils pas divers et variés dans leurs interprétations du monde, de l’écriture et de la littérature?
    Il est déjà difficile de qualifier sous le nom générique de « roman » des courants aussi disparates que l’heroic fantasy, le roman initiatique, d’aventure, d’amour, policier, etc. , comment en plus adjoindre à cela théâtre et poésie ???

    Reply
  2. Moreau

    Chers amis,

    Je viens de créer ma propre pétition sur le Site de Pétitions Citoyennes d’Avaaz – elle s’intitule « Toute la culture. »

    Cette cause me tient vraiment à coeur et je pense qu’ensemble, nous pouvons agir pour la défendre. Mon objectif est de recueillir 100 signatures et j’ai besoin de votre aide pour y parvenir.

    Pour en savoir plus et signer la pétition, cliquer ci-après sur le lien :

    http://www.avaaz.org/fr/petition/Toute_la_culture//?launch

    Veuillez prendre un instant pour m’aider : faites passer le mot – de telles campagnes démarrent toujours timidement, mais prennent de l’ampleur lorsque les gens comme vous s’impliquent !

    Merci mille fois. Guy

    Reply
  3. Delaunois Thierry-Marie

    Enfer et damnation…
    Mais où va le monde?
    Il n’évolue décidément pas dans le bon sens, préférant les bénéfices, les profits, et c’est la culture qui encaisse. En Belgique: pareil! On se découvre poète, on lâche sa plume, ses mots, sa foi, ses convictions, et… que récolte-t-on? Des galettes, et les résultats ne sont pas proportionnels aux efforts. La poésie, on l’aime, la poésie, il en faut, la poésie, elle réunit, plaît, emporte, nous élève. Un combat inégal? Pas sûr…

    Reply
  4. Moreau

    Chers amis,

    Je reviens vers vous compléter la description de l’initiative en cours qui est celle de poètes et d’êtres de lumière, je le montre autant qu’il m’est possible en une lettre en parlant des convergences sur le premier art et la paix universelle dont toute évolution vers elle est progrès général, réalisons-le ensemble.

    32 personnes et associations ont signé la pétition Toute la culture : des poètes, des associations, des amis de la Poésie, mais aussi des éditeurs de poésie. Les signatures de différentes générations s’exprimant dans la parité rimant avec liberté, des signataires sont animés par l’envie d’oeuvrer pour la culture, d’autres par l’envie que la Poésie vienne changer enfin leur vie. Il faut agir pour qu’un fleuve sorte de son lit et irrigue la vie des Hommes, et donc lire, mettre ou remettre en ordre en soi chaque évidence ! Elles attestent surtout que la culture quand elle est entière est universelle, et non divisible et non réduisable car les conséquences sont graves pour la société dans de nombreux pays. L’économie peut susciter bien des peurs et des insatisfactions pour l’avenir, le retard et la crise sont d’abord culturels et donc forcément politiques et sociaux. Les Hommes font de plus en plus de politique et la crise générale partout stagne avec ses terribles conséquences, s’aggrave ; faute de créations et d’inventions en diversité, en quantité ; suffisantes. Paradoxalement notre univers est trop matérialiste, disons qu’il est trop d’un matérialisme inaccessible pour un grand nombre et pas toujours performant, tout en faisant le constat que tout une partie de ce qui serait nécessaire manque encore. En France, 68 % des personnes majeures et 58% des personnes mineures ont peur de l’avenir. Le gisement du meilleur pour un avenir fraternel et humain est représenté par des associations et des associations luttant pour des causes qui en valent la peine. Aux les générations se doivent de s’aider au bénéfice de la jeunesse.

    Je voudrais partager six questionnements que je viens de recevoir, du Président du Cercle Universel de la Paix dont je suis l’un des ambassadeurs, parce qu’elles font réfléchir pour trouver les évidences et le sens de la vie qui font trop défaut dans nombre de déterminations ou absence de déterminations.

    CERCLE UNIVERSEL des AMBASSADEURS de la PAIX France/Suisse

     » Comment se fait-il qu’ avec :
    Toutes ces Organisations Mondiales oeuvrant pour la Paix, l’Amour, la Fraternité Universelle, toutes ces Religions Universelles implantées et reconnues mondialement,toutes ces Organisations Internationales de Familles Universelles Onusiennes, tous ces Nobel de la Paix, toutes ces ONG Mondiales, toutes ces Familles Spirituelles Mondiales, toutes ces Associations Mondiales,
    que l’Humanité n’arrive pas à vivre en PAIX sur la planète Terre ?????? » … Le Fondateur Jean-Paul NOUCHI .

    Je ne puis m’empêcher de citer avant de rappeler une évidence du jour :

    Chaque fusil fabriqué, chaque navire de guerre lancé, chaque roquette tirée signifie en fin de compte un vol au détriment de ceux qui ont faim et n’ont pas à manger, de ceux qui ont froid et n’ont pas d’abri. Ce monde en armes ne dépense pas seulement de l’argent, il dépense la sueur de ses travailleurs, le génie de ses savants et les espoirs de ses enfants.
    Dwight D. Eisenhower, Président des États-Unis d’Amérique, le 16 avril 1953

    Le général Eisenhower était sur la même ligne que Victor Hugo au Congrès de la Paix le 21 août 1849.

    La Palice n’aurait pas dit mieux : comment voulez-vous qu’il y ait l’universalisme sans toute la culture, alors que la Poésie est sa source principale ; l’universalisme a besoin en tant que voie principale de la pacification mondiale de toutes les oeuvres des arts majeurs, car les arts mineurs n’ont jamais constitué l’universalisme. La liberté humaine, l’égalité humaine, la fraternité humaine ; sont indispensable à l’avènement de la paix gratuite qui est impossible sans la Poésie. D’où les innombrables guerres dans l’Histoire du Monde. La Paix c’est tellement simple, c’est la plus ancienne génération qui riche de poésie vote tout pour l’avenir le meilleur de pour l’avenir le meilleur des jeunes poètes et des jeunes êtres de lumière passionnés par des connaissances et des activités plutôt nobles.
    Oui, l’ONU a un service : ONU Culture qui exige de chaque pays membre toute la culture ; sans quoi la paix gratuite est impossible. La Poésie est voie principale de la Paix, cette voie a besoin de chaque poète et de chaque être de lumière, quel que soit son métier plutôt noble, il appartient à tout Homme de faire progresser par le meilleur de lui-même le monde jusqu’au monde meilleur. L’ONU a besoin car parler de paix gratuite c’est parler d’amour, que tous les poètes, tous les êtres de lumière de tout métier plutôt noble, toutes les associations, que tout le monde agisse pour le nouveau monde meilleur.

    http://www.avaaz.org/fr/petition/Toute_la_culture/

    Alors que nous vivons le soulèvement de milliers de grandes causes concernant le monde entier mais aussi de questionnements essentiels pour la paix gratuite donc pour un monde désarmé, démilitarisé, de liberté humaine, d’égalité humaine, de fraternité humaine, donc plus juste et nécessitant moins de polices, de tribunaux, de prisons ; je viens de créer la naissance d’un événement inédit historique à partir des débats sur la culture réelle de 2005 à 2012, sur le Site de Pétitions Citoyennes d’Avaaz ; il s’agit de la première grande pétition de l’Histoire de France et d’Europe, et du reste du Monde, pour une résolution officielle pour la culture intégrale : elle s’intitule « Toute la culture ».

    Aider par un simple vote la Poésie, c’est voter pour la paix gratuite sans laquelle aucune société meilleure n’est possible, c’est voter pour un nouveau monde meilleur : un monde à visage humain fraternel d’Hommes tous pionniers, un Far West vivant et éternel à mains nues… C’est voter pour que les rêves humains qui sont les seuls miracles possibles, mais quels miracles, se réalisent par la fin des divisions des Hommes… La Terre alors cessera d’être Terre inhospitalière, deviendra Terre idéale.

    Agissez pour la Poésie comme si vous deviez vivre sans que vos ans soient comptés : deux cents ans, mille ans, deux mille ans (Homère vécut au VIII ème siècle avant Jésus Christ, il était Poésie !) ; plus longtemps, aussi longtemps que vous rêvez de vivre ! Agissez pour votre vous, pour votre ville, votre pays, votre patrie, votre Terre car pour sauver la planète, les Hommes politiques sont beaucoup trop nombreux à le négliger, et, il faut que les Hommes en aient envie !

    Tout est lié, le progrès de la culture est nécessaire et indispensable car c’est toute la culture qui est la colonne vertébrale de tout. « Pourquoi faut-il que les Hommes s’ennuient » est le titre d’un poème de Jacques Brel qui est une invitation à tout dépasser pour une vie simple, riche de poésies. Nous citoyens de la Terre, citoyens passionnés et alarmés du monde entier, nous appelons à initier ensemble les démarches nécessaires pour tous les Hommes aussi vrai que la Terre est ronde, pour insérer les poètes et leurs oeuvres, pour parvenir à toute la création et à toute l’invention, à toute la diversité, à toute la qualité ; pour réaliser la rencontre de toutes les créations et de toutes les inventions, et il reste à créer, il reste à inventer ; avec tous les publics. Cinq minutes de grands médias par jour pour la Poésie seraient une avancée dit Joël Conte, le président de l’association européenne et francophone Europoésie.

    Aider par un simple vote la Poésie, c’est voter pour la paix gratuite sans laquelle aucune société meilleure n’est possible, c’est voter pour un nouveau monde meilleur : un monde à visage humain fraternel d’Hommes tous pionniers, un Far West vivant et éternel à mains nues… C’est voter pour que les rêves humains qui sont les seuls miracles possibles, mais quels miracles, se réalisent par la fin des divisions des Hommes… La Terre alors cessera d’être Terre inhospitalière, deviendra Terre idéale.

    http://www.avaaz.org/fr/petition/Toute_la_culture/

    Agissons pour la Poésie comme si nous devions vivre sans que nos ans soient comptés : deux cents ans, mille ans, deux mille ans ; plus longtemps, aussi longtemps que vous rêvons de vivre ! Agissons pour la poésie d’Homère et de tous ceux qu’elle inspira, pour la vie, pour la ville, pour le pays, pour la patrie patrie, pour la Terre, pour sauver la planète ; car pour sauver tout cela face à l’augmentation des grandes causes, il ne faut pas que les Hommes politiques négligent la politique de la culture, il faut que les Hommes en aient envie !Quand le nombre de grandes causes humaines, sécuritaires, sociales, économiques, augmente sans cesse dangereusement, c’est que la culture fait défaut au progrès qui alors se trouve limité parce que la création et l’invention sont dans une forte proportion plus ou moins paralysés. Tous les peuples risquent de perdre ainsi la maîtrise de leur destin.

    Il pleut des larmes se couch’nt sur la vie
    Dans la lumièr’ clair’ et blanch’ qui jaillit
    Il pleut des larmes cinq francs cinq euros
    Et de couvrir le jardin des beaux jours
    Mais on s’en fout vu ce sacré boulot …
    Poème écrit par lumière et songe. Authentique.

    J’ veux qu’on rit j’veux qu’on chante. Avec Jacques Brel.

    Notre pétition pour la Poésie, pour la culture réelle, pour toute la culture, est donc devenue une pétition onirique, tout rêve est possible, réalisons ce rêve en atteignant les 100 signatures…
    Signez la pétition à votre droite et diffusez-la largement autour de vous :

    Le président Hollande veut un grand projet culturel sur tous les territoires ? Intègrera-t-il la Poésie ? Avec les conseils généraux ou régionaux ? Retirera-t-il des missions caduques pour insérer le premier art ? Le retard de culture réelle est de quatre décennies selon l’hymne des femmes de 1971 chanté en 2012 pour le peuple. L’Ecole pour être universelle doit être laïque et poétique, au-delà de Jules Ferry. Poètes, élus, servent les Hommes, qu’ils oeuvrent pour toute la culture, tout le monde a droit à mieux, tout tient à peu. Les poètes sont recensables en deux pages des magazines des conseils. Les centres culturels sont sans salle de réunion des poètes informatisée, suivie d’ accueil en travail ensemble ; donc inadaptés. Leurs programmes actuels défiant les voeux des gens sont des piqûres de rappel d’oeuvres classiques d’auteurs disparus, sans l’oeuvre des poètes vivant avec les gens ! Les poètes sont sans interlocuteur officiel, leurs associations atypiques sont régies par des règles fixées sans eux. Les associations de poésie doivent participer au dialogue social bientôt inscrit dans la Constitution.

    Réalisons ce rêve possible qui s’appelle Poésie.
    Agissons ensemble pour toute la création et toute l’invention, agissons ensemble pour toute la culture ! Prenez un instant,

    http://www.avaaz.org/fr/petition/Toute_la_culture/

    Puis faites passer le mot. Merci mille fois pour cette cause essentielle pour tous les Hommes.

    Guy

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.