Les lecteurs d’ebooks ont-ils honte de leurs goûts littéraires ?

Selon un sondage effectué au Royaume-Uni, une large majorité de gens lisent en version numérique les romans qu’ils aiment, mais qu’ils ont honte d’assumer en public.

Parmi les avantages que l’on prête aux tablettes et liseuses numériques, on cite généralement la possibilité d’y stocker plusieurs centaines de livres. Mais un sondage effectué récemment au Royame-Uni va peut-être nous inciter à ajouter un autre atout à la liste : la discrétion qu’elles assurent à ceux qui les possèdent.

Selon cette enquête, un quart des sondés refusent de révéler le genre de romans qu’ils lisent sur leurs lecteurs numériques, car ils n’assument pas les ouvrages qui s’y trouvent. Presque autant de monde (20 % des personnes interrogées) indique d’ailleurs qu’ils se sentiraient « trop gênés » par le contenu de leur bibliothèque virtuelle pour aller réclamer leur gadget en cas de perte !

10 % des sondés n’ont lu aucun de leurs livres au format papier 

Pour les autres – ceux qui assument leurs lectures numériques -, le sondage indique que les genres littéraires les plus populaires sont les thrillers et les romans fantastiques, suivis de près par les romans sentimentaux, les romans comiques et les ouvrages de science fiction. En revanche, les possesseurs d’Ipads et autres Kindles délaissent totalement les autobiographies et les essais politiques, qui ne constituent que 14 % de leurs ebooks – contre 71 % de leurs collections papier !

Et, si l’on en croit d’autres chiffres dévoilés dans l’étude, c’est plutôt une bonne chose. En effet, 55 % des personnes interrogées avouent n’avoir lu qu’un tiers de ses livres au format papier ; ils sont même 10 % à confier n’en avoir jamais ouvert aucun !

(d’après The Daily Telegraph)

Sur le même sujet, lire aussi : 

Pourquoi les romans d’amour cartonnent au format numérique

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.