Les Français ont-ils la culture du livre ?

La semaine dernière, le service européen de la statistique, EuroStat, a publié ses chiffres 2005-2010 concernant la place de la culture dans les pays de l’Union européenne. Quelques chiffres pour la France.

  • Nombre de libraires et d’écrivains : la France dans la moyenne

Le nombre de libraires et archivistes a légèrement baissé dans l’hexagone entre 2004 et 2009 : de 26 200 à 25 700. A l’inverse, le nombre d’écrivains et d’artistes a lui fortement progressé, passant de 150 000 à plus de 180 000. En nombres absolus, c’est l’Allemagne – le pays le plus peuplé de l’UE – qui arrive en tête dans ces deux catégories.

Rapporté au total de la population active, ils sont sept pays à se partager à la première place pour le nombre de libraires et d’archivistes (dont la Bulgarie et le Danemark) avec 0,3 %. C’est l’Islande* qui compte le plus d’écrivains et d’artistes : 1,9 % de ses actifs. A chaque fois, la France se trouve dans la moyenne : 0,1 % (libraires et archivistes) et 0,7 % (écrivains et artistes).

  • La France championne d’Europe de l’édition

En ce qui concerne le nombre d’entreprises d’édition (livres, quotidiens, périodiques), c’est la France qui se classe première en valeur absolue. Leur nombre a même augmenté entre 2002 et 2007 : de 8 976 à 9 839. Là encore, si l’on prend en compte la valeur relative, le classement est modifié : le Luxembourg (8 % des industries appartenant au monde de l’édition) devance alors la Norvège (6 %), les Pays-Bas et la Suède (5 %). Le pourcentage n’est que de 3,8 % en France.

  • Commerce du livre : la France exporte moins et importe plus

Entre 2004 et 2009, les exportations françaises de livres ont connu une légère diminution de 0,4 %. Leur volume représente 591 M€, soit toujours près du quart des exportations de l’UE.

Les importations, en revanche, ont progressé : + 1,5 % en cinq ans, pour atteindre 707 M€ (43 % du total européen).

  • Consommation : le livre derrière les journaux mais devant les sorties

Sur le budget annuel moyen de 945 € que chaque Français consacre à la culture, l’achat de livres se classe en quatrième position. Avec 86 €, soit environ 9 % de leur budget, les Français font moins bien que leurs homologues européens. Ces derniers dépensent en moyenne 11,5 % de leur budget culture aux romans, pièces de théâtre et autres recueils de poésie.

En France, en tête des dépenses liées à la culture, on retrouve la redevance (TV et radio) et la location de matériel (211 € en tout, 22,3 %). Vient ensuite l’achat de journaux (158 €, 16,7 %) et celui de matériel de traitement de l’information (ordinateur, console de jeu, téléphone mobile, etc.) avec 98 € (9,8 %). Les sorties (cinéma, théâtre, concerts) ne représentent que 7 % du budget total (66 €).

Le dossier complet (uniquement en anglais) : Cultural Statistics (publication EuroStat Pocket Books, 2011)

* L’Islande ne fait pas (encore) partie de l’Union européenne, mais elle est membre de l’Association européenne du libre-échange. C’est à ce titre que ses statistiques sont prises en compte, comme pour le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse.

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.