Les éditions Flammarion à vendre ?

Malgré les démentis, une rumeur circule depuis fin décembre : le propriétaire italien de Flammarion, RCS, chercherait à vendre le groupe d’édition français.

Vendra, vendra pas ? Depuis le 27 décembre dernier, des bruits de couloir, relayés par des médias italiens, annoncent que RCS, le propriétaire italien des éditions Flammarion, voudrait se débarrasser de sa filiale française.

Un propriétaire aux dettes colossales

Il y a quelques jours, c’est un article du site d’informations économiques italien, Economia web, qui a relancé cette rumeur, née fin 2011 dans les colonnes du quotidien La Stampa. Selon ce dernier, la mise en vente aurait été évoquée – et rejetée – lors d’un récent conseil d’administration de RCS. En cause : la nécessité d’apurer les très grosses dettes du groupe, estimées autour de 980 millions d’euros !

L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais pas pour Economia web. D’après le site Internet, la convocation d’un conseil d’administration extraordinaire pour aujourd’hui (NDLR : le 19 janvier) est un signe. Dans son article sur le sujet, il se veut même très affirmatif : le prix de vente de Flammarion aurait été fixé autour de 200 millions d’euros. Et un repreneur se serait déjà manifesté : Gallimard !

Des « manœuvres de déstabilisation » ?

Une annonce que le président du groupe d’édition, Antoine Gallimard, a immédiatement démentie : « Flammarion n’est pas à vendre. Je n’ai jamais fait de proposition », a-t-il ainsi confié à Livres Hebdo.

Le magazine avance d’ailleurs l’hypothèse de « manœuvres de déstabilisation (…) alors que des changements à la tête du conseil d’administration [de RCS] se préparent pour le mois de février. »

(d’après Livres Hebdo et ActuaLitté)

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.