Les écrivains sont-ils maltraités par la presse ?

Une journaliste des Inrocks prend la défense des écrivains. Selon elle, ce sont, de manière injuste, les artistes les plus mal considérés par les médias.

Le coup de gueule est vif, même s’il a peu de chance d’être écouté… Dans le dernier numéro des Inrocks, la critique littéraire Nelly Kaprièlian n’a pas de mots assez durs pour fustiger l’attitude de la presse vis-à-vis des écrivains.  D’après elle, les médias les traitent très mal. Bien plus mal, notamment, que les acteurs / actrices de cinéma.

L’exemple le plus flagrant ? Les couvertures de magazine. Tandis que les stars du 7e art s’affichent très régulièrement en Une, avec parfois « des propos insignifiants [qui] s’étaleront sur plusieurs pages sans l’ombre d’une contradiction, l’écrivain, lui, sera au mieux réquisitionné pour faire le portrait ». Ainsi, en août 2010, l’hebdomadaire américain Time étalait en première page la photo du romancier Jonathan Frantzen. Tout aurait pu être pour le mieux. Sauf qu’il s’agissait d’un événement rarissime : selon Robin Pogrebin, journaliste au New York Times, une couverture de Time dédiée à un écrivain, cela n’était pas arrivé « depuis 2000, et celle consacrée à Stephen King » !

« Corvéables à merci »

Autre point qui dérange Nelly Kaprièlian à propos du traitement réservé par les médias aux écrivains : le fait qu’on les dérange sans vergogne pour leur demander leur avis sur tel ou tel grand chanteur, acteur ou autre… mais que la réciproque ne se vérifie pas. « Parce qu’ils savent écrire, [les auteurs] semblent devenus corvéables à merci », s’emporte-t-elle.

Avant de fulminer, pour terminer, sur ces rédactions qui, par peur de se brouiller avec « les éditeurs ou la pub, (…) engagent des écrivains pour chroniquer, pardon flinguer, d’autres écrivains ».

(d’après Les Inrocks)

Partagez cet article

2 thoughts on “Les écrivains sont-ils maltraités par la presse ?

  1. Rébecca@devenirecrivain

    Personnellement, je pense que si les écrivains sont moins bien considérés (pour la plupart) que les stars de cinéma, c’est aussi parce que le livre est bien moins à la mode. On peut regarder un film de façon passive, lire un livre, par contre, ça demande une attitude active !

    Reply
  2. Yan

    D’une certaine façon, cela reflète aussi le produit en lui même. Dans un film on voit l’acteur, pour un chanteur on entend sa voix au minimum et on le voit dans les clips ou sur scène. Pour un écrivain, et bien tout le monde ne se rend pas à des séances de dédicaces ou des salons, même si un nom peut être connu le visage derrière ce dernier reste souvent anonyme pour le plus grand nombre. Un visage d’écrivain sera bien moins vendeur pour un magasine ou un journal que celui d’une star du cinéma ou de la chanson, cela explique le (trop) peu d’intérêt pour les auteurs. ( On peut aussi se dire que des chanteurs sont encensés alors qu’ils n’écrivent pas tous leurs chansons et ne réalisent pas les compositions, et ce ne sont pas les auteurs qui sont mis à l’honneur, ni les compositeurs. )

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.