Les contes de Robert-Louis Stevenson enfin publiés ensemble

Il y a près de 120 ans, un agent littéraire s’était permis de bafouer la volonté du célèbre écrivain britannique. L’erreur va être réparée.

La revanche est un plat qui, parfois, se mange très froid. Un siècle et dix-sept ans après sa mort, Robert-Louis Stevenson va finalement voir son vœu exaucé. Ses contes de fée écrit aux Samoa seront publiés en un seul volume. Cette victoire est aussi celle de Bill Gray. Ce professeur d’histoire de la littérature à l’université de Chichester (Angleterre) se battait depuis six ans pour que la volonté de l’auteur de L’île au trésor soit enfin respectée.

Quand il écrit ses contes fantastiques La bouteille endiablée (The Bottle Imp), L’île aux voix (The Isle Of Voices) et Thorgunna la solitaire (The Waif Woman), Robert-Louis Stevenson a quitté le Royaume-Uni depuis plusieurs années. Il s’est installé sur Upolu, une île de l’archipel des Samoa. A son agent littéraire, resté à Londres, il demande expressément de les publier ensemble, en un seul recueil.

Un « coup monté »

Mais Sidney Colvin passe outre. La bouteille endiablée et L’île aux voix paraîtront avec une nouvelle qui n’a rien à voir, Ceux de Falesa (The Beach Of Falesa), dans un volume appelé Veillée des îles (Island’s Night Entertainments). Le conte Thorgunna la Solitaire sera lui édité tout seul, après la mort de Stevenson.

Bill Gray voit dans cette manœuvre de l’agent littéraire un véritable « coup monté » contre l’auteur. « En agissant ainsi, Colvin, qui se disait l’ami de Stevenson, n’a pensé qu’à l’argent et à la manière d’en gagner le plus possible, dénonce l’universitaire. Et le pire, c’est qu’il a mis sa bêtise sur le compte des difficultés de communication ! » A l’époque, le courrier mettait des semaines, voire des mois, pour voyager entre l’Angleterre et les Samoa, car il devait d’abord transiter par l’Australie.

Sortie prévue en 2013

La nouvelle édition des Contes et fables de Robert-Louis Stevenson est prévue pour 2013. Elle sera basée sur les manuscrits originaux, conservés à la British Library et à la bibliothèque des livres et manuscrits rares de l’université de Yale (Etats-Unis). Les textes seront publiés dans l’ordre voulu par l’auteur de Docteur Jekyll et Mister Hyde. « Ce livre ne correspondra peut-être pas tout à fait à ce que Stevenson avait prévu avant de mourir, mais on en sera très proche, se félicite Bill Gray. Il permettra en tout cas au public de redécouvrir que Stevenson était un grand auteur de contes, pas seulement de romans d’aventures. »

(d’après The Guardian et ActuaLitté)

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.