Les conseils d’écriture de Mary Higgins Clark

Mary Higgins ClarkSpécialiste des polars et des romans à suspens Mary Higgins Clark a rencontré le succès dès la publication en 1975 de son premier livre du genre : La Maison du guet. Elle donne ses conseils aux auteurs qui veulent écrire un roman à suspens.

1. L’intrigue
L’intrigue est le fondement d’un bon roman à suspens. Elle doit être naturelle, sans coïncidences ou circonvolutions. Pour trouver une nouvelle intrigue, Mary Higgins Clark a l’habitude de passer les journaux d’actualité au peigne fin. Elle suggère aux auteurs de se créer un dossier spécifique pour recenser les faits divers. Mais il ne s’agit pas d’utiliser ensuite les éléments réels de façon brute. Il faut les mélanger avec d’autres éléments inventés, aller plus loin, en se posant la question : « et que se passerait-il si… ».

2. Le temps et le lieu
Le décor et les données temporelles ont une influence directe sur l’atmosphère de l’histoire. Celles de Mary Higgins Clark prennent vie dans des environnements tristes et sombres tels que le lieu de villégiature balnéaire Cape Cod, hors saison ou encore les souterrains d’une gare urbaine. Pour augmenter le suspens et l’investissement des lecteurs dans la vie de la victime, il est bon d’ajouter une échéance particulière, comme si une bombe à retardement était enclenchée. La vitesse est dans la nature même du suspens. « L’image à laquelle renvoie un roman suspens est celle d’un TGV ou de montagnes russes. Une fois à bord, on ne peut plus en descendre avant que le voyage ne soit terminé », explique Mary Higgins Clark.

3. Les personnages
Vous devez connaître vos personnages dans les moindres détails. Avant de commencer à écrire un roman à suspens, vous devez écrire la biographie de vos personnages, le détail de leur histoire, décrire leur apparence et leur personnalité. Pour cela, conseille Mary Higgins Clark : « Pensez à quelqu’un que vous avez connu enfant et qui vous fait penser au personnage que vous êtes en train de construire. » Vous pourrez ainsi utiliser son comportement et ses expressions comme base de votre fiction. Un roman à suspens doit présenter une variété de personnages auxquels le lecteur peut s’identifier. Les personnages de second plan peuvent également jouer un rôle important s’ils sont utilisés pour permettre à l’histoire d’avancer.

4. Les recherches et l’authenticité
Il est nécessaire de faire des recherches avant de commencer à écrire et de continuer les recherches tout au long du processus d’écriture. Les recherches de Mary Higgins Clark incluent souvent la lecture de centaines d’articles et des interviews de spécialistes comme des médecins, des avocats ou des huissiers de justice. Elle demande parfois à l’un de ces spécialistes de lire la totalité de son manuscrit pour vérifier la véracité des faits.

5. La réécriture
C’est peut-être le point le plus important à retenir : vous ne devez pas passer des mois à perfectionner le premier chapitre de votre roman. Continuez à avancer dans l’écriture de votre roman et créez ainsi une dynamique dans votre processus d’écriture. Mary Higgins Clark conseille de raconter l’histoire. Quand vous aurez écrit 50 ou 100 pages, vous pourrez alors revenir dessus et les retravailler.

Vous souhaitez faire évaluer votre manuscrit ?

visu-diagnostic-carreUn conseiller littéraire expérimenté vous offre un retour critique, constructif et détaillé sur votre roman ou votre recueil de nouvelles pour vous aider à l’améliorer. En savoir +

Vous voulez être accompagné dans votre travail d’écriture ?

accompagnement litteraire rectangleNe restez pas seul(e) face à votre ordinateur. Un conseiller littéraire vous accompagne pour mener à bien votre projet d’écriture. En savoir +

Partagez cet article

3 thoughts on “Les conseils d’écriture de Mary Higgins Clark

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.