Les conseils de Michel Quint pour transformer un fait divers en roman

Pour son dernier roman En dépit des étoiles (éditions Héloïse d’Ormesson, 2013), Michel Quint s’est inspiré de  l’affaire des noyés de la Deûle. Entre novembre 2010 et  septembre 2011, cinq corps ont été repêchés dans le canal de la Deûle à Lille. La police privilégiait la thèse accidentelle ou celle des suicides, tandis qu’une partie de la population préférait croire à l’existence d’un « serial killer » poussant ses victimes dans le canal.

Dans cette interview vidéo, Michel Quint explique aux auteurs comment faire pour transformer un fait divers en roman. Quel fait divers choisir ? Quelle trame pour le récit ? Doit-on reproduire les personnages à l’identique ?…

(ces vidéos ont été réalisées lors du salon du livre d’Ozoir-la-Ferrière qui s’est tenu en octobre 2013)

http://www.dailymotion.com/video/x194zm6

Pourquoi avoir choisi le fait divers des « noyés de la Deûle » pour en faire un roman ?
Découvrez la réponse de Michel Quint dans la vidéo ci-dessous :

http://www.dailymotion.com/video/x194wir

Sur Enviedecrire, d’autres  écrivains donnent leur vision du fait divers transformé en roman. Découvrez : Comment écrire de la fiction tout en se basant sur des faits réels ? 

Et aussi : Comment écrire une nouvelle d’après un fait divers ?

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.