L’édition mondiale devrait peser 255 mds € en 2015

C’est du moins ce qu’avance un rapport de projection d’un cabinet d’analyse américain, spécialisé dans l’édition.

La crise ? Quelle crise ? Selon un rapport du cabinet d’analystes Global Publishing, l’industrie de l’édition – dans laquelle sont inclus les livres, mais aussi les magazines et les journaux – devrait atteindre 255 milliards d’euros en 2015. Cette bonne performance serait due notamment à la forte croissance des marchés de l’édition numérique, de l’édition professionnelle (informations économiques et légales en particulier) et de l’édition à la demande.

Une analyse sans surprise ?

Le monde de l’édition, en particulier celui de l’imprimé, devra pourtant faire face à un certain nombre de défis. En premier lieu, il y aura le challenge… du passage au numérique. « La menace va s’intensifier dans les mois et les années qui viennent, avec la prolifération des liseuses bon marché, des téléphones intelligents et des tablettes, entre autres », prédit – sans grande surprise – le rapport de Global Publishing. Mais cette concurrence devrait finalement profiter au secteur dans son ensemble.

L’étude revient aussi sur la période 2007-2009, qui a marqué le début de la crise économique. Selon elle, celle-ci a été, pour l’industrie de l’édition, synonyme de « consolidation, de rationalisation et de restructuration des entreprises du secteur, avec la conclusion d’alliances stratégiques, de fusions, d’acquisitions et de faillites ». 

Comme le fait également remarquer le site ActuaLitté avec une pointe de malice, « la société GIA n’en dit pas plus sur les 255 milliards d’euros à prévoir pour 2015, à moins d’acheter le rapport… à 1995 $ ».

(d’après ActuaLitté et sfgate.com)

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.