Les secrets d’écrivain de Tahar Ben Jelloun

Lors de l’ouverture officielle du Festival International de littérature de Berlin, le 7 septembre 2011, Tahar Ben Jalloun a prononcé un discours : « Que peut la littérature ? ». Un discours dans lequel l’écrivain parle des événements qui ont eu lieu dans le monde arabe, ainsi que de la place de l’écrivain et de son rôle. En voici quelques extraits :

(…)Un jour, le grand poète algérien Kateb Yacine (1929-1989), revenant après plusieurs années d’exil dans son village natal, va au café ; un des vieux habitués le reconnaît et lui dit : « tu dis tu es écrivain ? Alors assieds toi et écoute moi ». Ecrire c’est d’abord écouter. Ecrire c’est être le traducteur de l’invisible, ce mystère des âmes que seul le poète, le créateur est parfois capable de saisir et tant pis s’il se trompe ou exagère. (…)

Un écrivain est un témoin, témoin vigilant et parfois actif. Il ne regarde pas le monde, il l’observe et parfois le scrute pour l’écrire en suivant ses intuitions, en pénétrant dans les arcanes de son imaginaire. Ecrire le monde est une façon de tenter de le comprendre un peu.

(…)écrire c’est aussi douter, douter en permanence, savoir que la vérité est ronde, qu’elle nous échappe ou nous pousse vers l’illusion, la vérité se fait souvent ombre, plane au-dessus de nos têtes et nous écrase par sa lumière quand elle éclate. (…)

Ecrire. Certains écrivent pour ne pas devenir fous, d’autres par faiblesse, d’autres comme Beckett parce qu’ils ne sont « bons qu’à ça », d’autres comme Faulkner parce qu’ils sont passionnés « par l’obscurité équivoque et dérisoire du monde », et puis il y en a qui écrivent parce qu’ils sont inconsolables et qu’ils se perdent dans le hangar des mots. Certains croient pouvoir changer l’homme. Mais Spinoza nous a prévenu il y a si longtemps : « Tout être tend à persévérer dans son être ». Et Notre ami Thomas Bernhard nous l’a dit et redit avant de nous quitter : « Aucun écrivain n’a jamais changé la société. Tous les écrivains ont échoué. Il n’y a jamais eu que des écrivains qui ont échoué.

Retrouvez sur le site de l’écrivain la totalité du : discours de Tahar Ben Jelloun 

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.