Le roman peut-il résoudre la crise ?

Face à la crise économique,  le prix du roman social a été créé cette année pour explorer des solutions à travers la fiction. 

L’AFPA, l’Association Nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes a pour mission de former pour un meilleur accès à l’emploi. Aussi a-t-elle décidé d’explorer de nouveaux horizons en créant cette année le prix du roman social. Un prix littéraire qui a récompensé le 20 juin Un homme jetable de Aude Walker.

L’homme comme sujet social

Chantal Attané, rédactrice en chef du magazine Débat formation et membre du comité de pré-sélection des ouvrages pour le prix du roman social, explique cette démarche en partant de ce constat : « le regard que nos prospectivistes et nos hommes politiques portent sur le champ social aujourd’hui […] est avant tout comptable, administratif et juridique. » La fiction est là pour remettre l’homme et le social au centre du débat. L’écrivain peut s’affranchir de tous codes économiques et trouver ainsi des angles différents.

La littérature à l’honneur

Les sept oeuvres qui ont été sélectionnées abordent des thématiques sociales comme l’immigration dans Assommons les pauvres de Shumon Sinha, le monde du travail dans La première page de Philippe Carlen ou le nucléaire dans le roman lauréat Un homme jetable d’Aude Walker. Mais le prix ne met pas moins l’accent sur l’aspect littéraire, le jury est composé à la fois de professionnels des questions économiques et d’écrivains. « Le prix du roman social n’a pas vocation à défendre la cause militante. Il fait au contraire plus volontiers confiance à l’originalité littéraire qu’à l’idéologie, quand il s’agit de révéler ces vérités que l’on se refuse à admettre« , comme l’affirme Chantal Attané. D’autres initiatives de ce genre se mettent en place comme la Word Alliance qui a lancé un projet de conférences mondiales d’écrivains sur la place de la fiction en ces temps de crise. Les écrivains finiront-ils par trouver une solution face à la crise ?

Source :
L’Express

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.