Le comité Nobel jugeait Tolkien « incapable »

Selon le jury du prix Nobel de littérature, l’écrivain de fantasy, pressenti en 1961, en était totalement indigne. Et il n’était pas le seul…

Ca balance au comité Nobel… mais le public l’apprend avec 50 ans de retard. Dans son mode de fonctionnement, l’académie a en effet instauré la tradition selon laquelle les délibérations du jury sont gardées secrètes pendant 50 ans, à l’issue desquels elles sont rendues accessibles à tous. En ce début d’année 2012, ce sont donc les discussions des jurés pour le prix Nobel de littérature 1961 qui ont été dévoilées. Cette année-là, c’est le yougoslave Ivo Andric qui avait été récompensé.

Parmi les prétendants malheureux figurait notamment l’écrivain de fantasy JRR Tolkien. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les juges du Nobel goûtaient visiblement très peu la prose de l’auteur de Bilbo le Hobbit et de la trilogie « Le Seigneur des anneaux ». Selon le quotidien suédois Sydsvenska Dagbladet, qui a dévoilé quelques extraits des débats, ils estimaient que celui-ci était « incapable d’atteindre un haut niveau de qualités narratives ».

D’autres recalés à cause de leur âge trop avancé

Tolkien n’a pas été le seul à en prendre pour son grade cette année-là : Alberto Moravia a lui été jugé « monotone ». On a reproché à d’autres leurs « préoccupations monomaniaques pour les complications érotiques » (Lawrence Durrell notamment). Et, pour certains, ce n’était même pas leurs qualités littéraires qui étaient directement en cause, mais… leur âge trop avancé ! Ainsi, par exemple, furent rejetés le romancier britannique Edward Morgan Forster (82 ans) et le poète américain Robert Frost (87 ans).

Cette dernière justification, heureusement, a été abandonnée depuis. La meilleure preuve en est le dernier lauréat du prix, Tomas Tranströmer, récompensé à l’âge de 80 ans.

(d’après BibliObs)

Sur le même sujet, lire aussi :

Le Prix Nobel de littérature décerné à un poète suédois

Découvrez tous nos services aux auteurs !

 tous les services 317x317

Vous écrivez et avez besoin de l’avis et des conseils de professionnels ? Nos services aux auteurs sont faits pour vous ! En savoir +

Partagez cet article

3 thoughts on “Le comité Nobel jugeait Tolkien « incapable »

  1. Pingback: Bilbo, je suis ton père | davidbosman.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.