Le book trailer peine à s’imposer en France

Ce reportage présente quelques exemples de bandes-annonces de livres réalisées en France : L’Effrayable d’Andréas Becker (La Différence, 2012), L’Affaire Amanda de Stella Lennon (Bayard Jeunesse, 2012) et Je vous dis merde de Philippe Sfez (Le Bas Vénitien, 2012). Les écrivains et chef de projet de maison d’édition exposent leurs motivations. Quant à Sophie Peltier-Le Dinh qui a écrit son mémoire de Master 2 sur le thème des book trailers, elle explique les raisons des réticences françaises face à cet outil de promotion. Elle présente également les différents genres de bandes-annonces existants. Un reportage instructif et exclusif réalisé par Enviedecrire.

(durée de la vidéo 12:13)

http://www.dailymotion.com/video/xxvhe1

C’est en 2002 que le premier book trailer a été créé par l’écrivaine américaine  Sheila Clover English qui souhaitait faire la promotion de son manuscrit auprès des maisons d’édition. Le livre n’a convaincu aucun éditeur, mais le genre s’est largement développé depuis aux Etats-Unis. Le book trailer est désormais au cœur des stratégies éditoriales des maisons d’édition américaines. Mais cette bande-annonce de livre a du mal à traverser l’Atlantique. Et même si en France, le genre séduit, il peine encore à s’imposer.

Partagez cet article

7 thoughts on “Le book trailer peine à s’imposer en France

  1. Lourinki

    Si tous les trailers étaient aussi bons que celui de « Je vous dis merde », ils auraient peut-être plus de succès, et les livres qu’ils présentent avec ! 😀 La plupart de ceux que j’ai vus se contentent de paraphraser en images le contenu du livre, souvent d’une façon assez grandiloquente, du coup ça devient des gadgets dispensables, amha. Mais ça peut être intéressant pour des éventuels lecteurs qui d’une façon générale préfèrent le cinéma à la littérature, voient beaucoup de films et lisent peu ou pas parce qu’ils ont de mauvais souvenirs des cours littéraires à l’école ? Je pense surtout aux jeunes qui ont parfois du mal à comprendre qu’un roman raconte une histoire comme un film ou un jeu vidéo !

    Reply
  2. Christian

    Je me trompe peut-être mais notre ami Paul-Loup Sulitzer n’a-t-il pas lancé au moins un de ses livres dans un spot TV? Ca doit bien remonter aux années 80, non?

    Reply
  3. Pingback: » Trois blogs pour écrire un roman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.